Le SAV de Noël

Noël me paraît déjà si loin…et pourtant c’était il y a 3 semaines.

Tant de choses se sont passées depuis. De bonnes choses.

Il y a eu ce 7 janvier aussi. Je n’ai pas souhaité écrire depuis, ni dessus (j’avais eu le malheur de publier mon article sur ma super escapade en Andalousie au même moment où se produisait la tragédie chez Charlie Hebdo et me suis sentie bien assez mal).

Aujourd’hui je me pose un peu pour savoir si comme je l’avais manifesté dans mon billet Si tout devient possible à Noël alors, la magie de Noël avait bien opéré.

Tout d’abord, matériellement parlant, je peux dire que j’ai été bien gâtée, j’ai même eu 2 cadeaux de ma wish-list, c’est que j’ai été très sage, hé.

Je vous écris avec l’un d’entre eux et porte l’autre au poignet. C’est déjà bien.Très bien.

Mais est-ce que j’ai réussi à obtenir ce qui me tenait vraiment à cœur?

Tout d’abord, nous avons eu la satisfaction de réunir chez nous, pour la première fois, les 2 familles.

Ce n’était pas une mince affaire, réussir à accorder les plannings et réunir tout le monde.

Et les parents de mon amoureux ont fait l’effort d’être présents tous les deux, alors qu’ils sont divorcés et je sais ô combien cela peut être compliqué ( je ne sais pas si je pourrai le faire moi même un jour plus tard, par exemple).

C’était déjà une grande satisfaction.

Se rendre compte que son amoureux est plus que parfait (d’ailleurs parfait dans son aide pour l’organisation de cette soirée) et une véritable épaule au quotidien, énormissime satisfaction.

Ne pas recevoir (ou presque pas) de critiques de maman, quelle autre grande satisfaction.

Ce 24 décembre, comme par magie, je n’étais ni trop grosse, ni trop maigre, mes cheveux n’étaient pas trop secs et je n’avais pas l’air de ne pas dormir depuis 1 mois.

A ses yeux du moins.

Et puis je lui ai enfin dit. Je n’ai pas réussi à lui dire en face mais j’ai réussi à lui écrire. A la fin d’un texto.

Oui, j’ai enfin écrit à maman « Je t’aime ».

Mais je n’ai pas eu de réponse.

Pas de « moi aussi ».

Pas de « ma chérie ».

Alors, vous comprendrez, je n’ai pas envie de recommencer. Pour l’instant.

mere-fille

Le 23 décembre,la date était drôlement bien choisie, le bulletin de notes du grand garçon est arrivé.

Il était attendu et sans grande surprise, il était à la hauteur de mes espérances ( c’est ironique, bien sûr) : 9.5 de moyenne générale, un comportement je m’en fouttiste au possible et tous les professeurs soulignaient son manque d’implication et son irrévérence.

Je ne savais plus quoi faire.

Discussions interminables, silences insoutenables. Pas d’explication.

Insolence, paresse, insouciance et une sorte de révolte semblent s’être emparés de toi. Et tu trouves cela normal.

J’oeuvre à trouver une solution. Et écoute moi bien petit, je ne te lâcherai pas.

1114516654_B971347125Z.1_20131105124747_000_GJO1FD1LP.1-0

Petit garçon lui, m’a comblée d’amour et de câlins. Comme s’il se disait qu’il devait compenser et qu’il avait lu ma peine quand il m’avait dit qu’il préférait papa, rappelez-vous c’était ici Parce que tu m’aimes tout là haut jusqu’au ciel.

J’ai même eu l’horrible satisfaction ( je le sais, ce n’est pas bien) de l’entendre dire qu’il voulait être tout le temps avec moi « mais tu comprends maman, si tu devais m’emmener à l’école tous les jours, tu arriverais tout le temps en retard au travail. Alors comme papa habite plus près de l’école, c’est bien aussi que je sois un peu chez lui ». CRO MIGNON.

Sans commentaires me direz-vous.

Donc le petit m’aime et il sait que je l’aime.

J’aime le grand ( je le déteste souvent parfois aussi en ce moment) mais lui a l’air ni de le savoir ni de m’aimer.

Alors s’il existe un service après-vente de Noël, je voudrai bien échanger tous mes cadeaux sans exception (même mes magnifiques perles d’AKoya AAA, désolée chéri) contre :

  • un je t’aime de ma maman ( je ne demande même pas mon papa car je sais qu’il en est incapable)
  •  un je t’aime de mon grand garçon
  • une prise de conscience (ou une demie) de mon grand garçon (je sais qu’à 13 ans c’est très dur de se rendre compte qu’on est en train de construire son avenir)

Voilà, c’est tout.

Est-ce que quelqu’un sait où je peux m’adresser?

300.-Fotolia_24125649_XS-COEUR-PANSEMENT-300x225

P-S : ne vous inquiétez pas pour moi, je garde espoir, je suis une battante et tant d’autres choses vont bien !

I will survive

Envie de dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s