Joyeux anniversaire maman

Chère Maman,

Demain,c’est le 10 mars,jour de ton anniversaire.

Demain,tu vas avoir 60 ans.

Une longue vie finalement pour quelqu’un qui a voulu très tôt la quitter, cette vie.

Je me suis souvent demandé  pourquoi tu avais décidé de rester.

Pas à cause de moi je pense.

Je te dis cela sans rancune ni amertume.

Je suis évidemment heureuse que tu ne sois jamais arrivée à tes fins, à la fin.

On a besoin d’une Maman.

Je n’ai jamais été ta fierté, ni la petite fille modèle dont tu rêvais, dont tous les parents rêvent d’ailleurs certainement.

Tu m’imaginais secrètement en grande avocate ou en médecin qui sauve le monde, je le sais.

Je t’entends parler des enfants de tes amis qui ont bien réussi, comme tu le dis et je lis dans ton regard la tristesse quand tu poses ensuite tes yeux sur moi.

Tu m’imaginais mariée à un homme proche de notre culture, riche et ambitieux je suppose.

Tu as décidément eu tout faux avec moi.

J’ai fait des études de lettres, jugées inutiles,qui n’ont pas fait de moi grand-chose,dis-tu.

Je me suis séparée, ai fait les mauvaises rencontres, me suis retrouvée avec deux enfants.

Mes enfants ne sont pas à la hauteur non plus.

Maman, j’en suis désolée.

Demain, tu vas avoir 60 ans.

Source Pinterest
Source Pinterest

Je sais au combien tu as souffert dans ta vie,Maman.

Je ne sais pas combien de temps tu vas vouloir rester avec nous encore.

J’aimerai beaucoup que tu puisses, à ce tournant de ta vie, toi aussi, t’affranchir de ton passé.

J’oserai caresser le souhait que tu puisses avoir envie d’être enfin heureuse.

Coucher de soleil

Pour cela il faudra peut-être prendre des décisions,évidemment.

Pour cela, il faudra peut-être encore que tu le souhaites vraiment, évidemment.

Je désire secrètement que tu arrêtes de ne voir que le côté négatif des choses, que tu te laisses enfin porter et que tu commences à apprécier les plaisirs que la vie peut t’offrir.

Si, je t’assure, elle le peut encore, laisse-moi t’en parler un peu,Maman.

Tu pourras certainement assister au mariage de mon frère, qui lui se mariera en bonne en due forme, comme tu l’as toujours ambitionné pour moi.

Mon frère, lui, a fait de belles études de droit et fera certainement une carrière dont tu seras fière.

Tu seras bientôt à la retraite et tu pourras peut-être enfin prendre goût à de simples choses du quotidien dont tu as toujours été privée.

Tu vas jouir de plus de temps, pourquoi ne le consacrerais-tu pas un peu plus à tes petits enfants ?

Ils ne sont pas proches de toi et tu dis en souffrir.

Cours alors ! Rattrape ce temps perdu et agis !

Et surtout Maman, surtout, arrête de te faire du souci pour moi.

On ne peut pas vivre la vie que l’on a idéalisée quand on était enfant, je le sais, j’ai moi-même mes propres désillusions, tu les connais bien puisque tu me les rappelles plus de fois que je ne le souhaiterai.

Je ne suis pas celle que tu idéalisais comme enfant.

Maman, j’en suis désolée.

Prends moi comme je suis car j’ai décidé de te prendre comme tu es, toi aussi,Maman.

Avec tes angoisses excessives, tes paroles souvent blessantes, ta vulnérabilité, ta trop grande susceptibilité, ta peine trop souvent lisible et lourde à porter pour tous.

Je sais d’où vient tout cela Maman.

Panse tes blessures, j’ai pansé les miennes.

Qui sait? Peut-être que moi aussi je pourrai t’apporter de nouvelles joies?

Maintenant, à ce carrefour crucial de ton existence, j’aimerai que tu commences une nouvelle vie.

Alors, Chère Maman, demain, je souhaite que ce soit le premier jour du reste de ta nouvelle vie.

plage

Joyeux anniversaire Maman.

300.-Fotolia_24125649_XS-COEUR-PANSEMENT-300x225

19 réflexions sur “Joyeux anniversaire maman

  1. Bien que de nombreuses choses nous différencient (sexe, âge, etc), je me reconnais dans tes propos. En effet, je suis plutôt l’exemple à ne pas suivre dans ma famille car je n’ai pas choisi d’être un mouton bien docile, bien conforme…et que mon parcours de vie chaotique, instable selon ma mère n’est pas à son goût.

    Conflit générationnel auquel s’ajoute un racisme sous-jacent (je suis blanc et les mères de mes 2 enfants sont noires…). Même si elle s’en défend avec l’argument bidon bien connu : « Je ne suis pas raciste puisque j’ai des p’tits enfants métis »…

    Bref, « On choisit ses amis mais pas sa famille » dit-on. Je vis désormais pour moi et les miens : on s’auto-suffit !

    Je sais que le temps est mon allié mais aussi mon ennemi… Tout peut changer…ou pas !

    Bon courage à toi, en espérant qu’un jour tout s’arrange entre toi et ta maman !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Chriss! Je le dis aussi ça que le temps joue les 2 rôles : ami et ennemi! J’aimerai que les choses se passent autrement avant qu’il ne soit trop tard… Ah oui, pour toi, je vois tout à fait ce que tu peux vivre, j’ai une ancienne collègue de boulot qui vivait la même chose… Bon courage à toi aussi alors! Bises

      Aimé par 1 personne

Envie de dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s