Allô les parents?

Allô les parents, ici la rabat- joie de service.
Oui, celle qui vire son mec de Facebook et qui condamne fermement et sans appel les mecs qui ont toutes leurs exs dans leurs contacts.
Mais ça,on en a déjà parlé, je ne vais quand même pas repayer ma tournée.
Le sujet qui me tient à cœur aujourd’hui est celui de l’utilisation des réseau sociaux par nos enfants.
Allô les parents, vous êtes où pendant que nos enfants se promènent innocemment sur la toile?
Nous le savons tous, il semblerait que les réseaux sociaux soient devenus indispensables à notre désocialisation socialisation.
Pour ma part,j’ai interdit à mon pré- ado crédule et en pleine crise identitaire de se créer en compte Facebook.
Prenant sa mère pour Tatie Danièle,il l’a quand même fait.
Je l’ai retrouvé et lui ai sommé de le supprimer.
Cette douloureuse opération (pour lui) s’est répétée 5 fois.
Je l’ai alors autorisé à avoir un compte Instagram, devenu également incontournable aussi à leur âge.
J’espérais également développer en lui l’intérêt que j’avais timidement cru deviner pour la photo.
Voyant qu’il y passe beaucoup de temps, je lui demande si je peux jeter un œil à ses photos.
Je suis agréablement surprise bien que la majorité des photos postées soient souvent puériles et tournées vers lui même (alors que j’aurai souhaité qu’il considère cette application comme un partage),soit, il n’a que 13 ans,le bambin.
Quelle n’est pas ma surprise quand je vois les photos postées par ses petits camarades de collège que je croyais innocents et jouant encore aux Playmobils?
Je découvre avec stupéfaction de jeune gens qui se prennent en photo sous la douche,de jolies poupées en sous vêtements, des légendes avec des propos à caractère sexuel et aguicheur, parfois même à tendance suicidaire.
Je m’en vais espionner les comptes Twitter de ces pauvres ignorants et retrouve un fil d’actualité encore plus musclé,qui m’a vraiment choquée.
Un autre détail m’inquiète : je m’aperçois qu’ils Twittent en plein milieu de la nuit (2 ou 3 heures du matin) … Est- ce normal pour un enfant de 13 ans?
Je comprends mieux la crise quotidienne de mon ado quand je lui supprime son portable à partir de 19 heures.
Je suis très inquiète.

Campagne Innocence en danger (Source Pinterest)
Campagne Innocence en danger (Source Pinterest)

Malgré la multiplication de ces réseaux de partage et de socialisation, je m’aperçois qu’ils ne sont pas utilisés à bon escient.
Dès que mon fils est privé de portable et de connexion internet, je le retrouve assis sans rien faire sur son canapé,dans sa chambre, à observer ce qui se passe dans la rue,tel un enfant perdu,en manque de quelque chose.
Il me répond qu’il ne sait pas quoi faire,qu’il n’a envie de rien d’autre.
Qu’il se sent exclu parce que moi, je ne lui autorise pas l’usage intensif de ces applications addictives,contrairement à « Miss je montre mes nichons » ou « Mister bouche en cul de poule sous la douche ».
Il se sent seul.
Mais pourquoi est- ce que je devrai passer pour la rabat- joie alors que les autres parents ne remplissent pas (à mon sens) leur partie du contrat ?
Il y a un réel danger pour nos enfants et nous n’en semblons pas tous conscients.
Ils ne sont jamais sentis aussi seuls alors qu’ils ont un téléphone greffé au bras en permanence.
Ils se sentent obligés de se dénuder ou de tenir des propos choquants sur les réseaux pour se démarquer et attirer l’attention de l’autre.
Il n’y aurait pas un malaise quelque part là?
En tout cas, moi, je ne démordrai pas.
Rabat- joie ou pas, j’essaie (je dis bien j’essaie car ce sont de petits rusés) de contrôler au possible l’utilisation des réseaux sociaux par mes enfants.
Allô les parents,pas vous?

27 réflexions sur “Allô les parents?

  1. effectivement tu soulèves un vrai problème créé par les réseaux sociaux, je me trompe peut être mais il n’y a aucun lieu où les enfants sont éduqués aux réseaux sociaux, le rôle revient aux parents sous réserves qu’ils soient au fait des dangers et des utilisations

    J'aime

  2. Ton article m’interpelle encore plus aujourd’hui, je crois que si tu l’avais écrit il y a quelques mois. Cosminou n’a pas encore de Facebook et pour cause ça ne pourrait être que de mon fait^^. Mais je suis horrifiée par ces dérives et effectivement ces parents pris dans le tourbillon de la vie qui ignorent ou plutôt décident sciemment d’ignorer ce qui se trame dans ce monde parallèle ! Bravo à toi de ne pas baisser les bras, on sait comme c’est compliqué. Ton fils s’il ne le sait pas encore t’en remerciera plus tard… Quant à moi, j’espère que d’ici une dizaine d’années, les choses auront évolué en bien mais malheureusement rien n’est moins sûr :/ Bisous et j’adore quand tu fais ta grincheuse courageuse^^

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Aileza! Tu sais que j’ai un couple d’amis qui a créé un compte Facebook pour leur enfant … Ils y postent des photos de lui et des article de bébé … Donc plus rien ne m’étonne !! Je pense que comme l’a dit Bernie un peu plus bas, certains parents ne sont pas très connaisseurs en matière de réseaux sociaux et ne devinent pas la réelle ampleur du danger … D’autres me semblent presque démissionnaires , préférant leur laisser le portable entre les mains plutôt que d’aller au conflit…je ne les condamne pas par ce que je sais que ce n’est pas simple… Mais il faut en parler, informer,alerter! Je sais que je suis le cauchemar de mon fils en ce moment avec toutes ces règles …mais je ne démords pas, je préfère être cassé bonbons et éviter au max qu’il ne lui arrive quelque chose … Gros bisous à toi et ton Cosminou 😘

      Aimé par 1 personne

  3. Comme tu as raison, je reste souvent sans voix devant la publication de certains « enfants » sur les réseaux sociaux. Je n’ai pas d’enfants mais si j’en avais, c’est le genre de chose qui m’inquièterait au plus haut point. Même moi qui ne suis plus une adolescente (malheureusement ou heureusement je ne sais pas trop), je ne me sens pas complètement en sécurité sur les réseaux sociaux, je suis choquée très souvent….

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton message ! Je n’arrive pas à comprendre que cela ne choque pas plus que ça les parents…je ne suis pas naïve et je sais pertinemment que mon fils n’est pas un saint non plus, c’est pour ça que j’ai été vigilante et que je dialogue (monologue parfois) sans cesse…je veux vraiment qu’il comprenne les dangers ! Bises

      J'aime

    2. Merci Bulle pour ton message ! Heureusement que tu n’est plus une ado, tu te bonifies et tu vis mieux les choses héhé 😉 Cela me rassure que tu partages mon avis toi aussi, je me sens moins rabat-joie. Je te souhaite une belle soirée! Cristina

      J'aime

  4. J’ai préféré accompagner ma fille sur les réseaux sociaux sachant que c’est inévitable. Cela me permet aussi de la surveiller un peu. Par contre c’est assez impressionnant de voir le la différence de vocabulaire entre la maison et les réseaux sociaux…
    Autant je connais ses vraies amies autant sur le net elle traîne un peu avec n’importe qui et ça c’est inquiétant et je fais attention quand ils se rencontrent irl.
    La plus grosse punition c’est la privation de portable, je l’utilise souvent, et en remplaçant son Iphone par un vieux tel pour qu’elle puisse être joignable.
    ps elle a 15 ans.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Denis, tu touches clairement un autre point aussi en effet…ils maîtrisent leur langage devant nous et s’en donnent à cœur joie sur la toile, comme s’ils avaient une autre personnalité. Je prive le mien de téléphone aussi quand il y a lieu ( si je m’écoutait il en serait tout le temps privé) et j’ai l’impression qu’il est au bord du suicide à chaque fois. Merci pour ton message! Bonne journée ,Cristina

      J'aime

  5. Mais non tu n’es pas rabat-joie, tu as raison sur toute la ligne. Et je pense aussi que tu fais bien de beaucoup en parler à ton fils, même si tu as l’impression qu’il n’écoute pas, à force ça rentre, les idées font leur chemin, petit à petit. Je ne suis pas encore confrontée à ce souci mais j’observe tristement les réseaux sociaux et ce qu’ils font sur les ados (et pré-ados!), ça fait froid dans le dos.
    Ils veulent se démarquer, et pourtant ils ne font que suivre la masse…et j’imagine que c’est l’âge aussi, ils sont en plein apprentissage, alors il faut les accompagner comme on peut, il ne faut rien lâcher, continue d’être relou avec lui, il n’en deviendra que plus intelligent! ^^

    J'aime

    1. Merci Zou pour ce message de soutien ! C’est exactement ça, il n’a que 13 ans et est encore très naïf sur certaines choses, bien qu’il se prenne pour le roi du monde.Alors oui, je ne démissionne pas et suis rabat- joie! Bisous

      J'aime

  6. Salut 🙂 ne t’inquiète pas, tu n’es pas rabat-joie ! Je n’ai pas d’enfant mais mon petit frère a le même âge que ton fils et son accessibilité à Internet est une chose dont je parle souvent avec ma mère. En effet, elle et internet ça fait trois alors les réseaux sociaux je ne t’en parle même pas. Mon frère n’a pas de comptes sur les réseaux sociaux, on avait parlé à un moment de lui créer un compte Facebook pour qu’il puisse jouer en ligne car il aime beaucoup les mini jeux à la mode depuis quelques temps mais ma mère n’avait pas envie de passer son temps à le surveiller car elle n’y connait rien et quant à moi, c’était un peu compliqué comme position parce que je suis sa soeur et qu’il sait que je suis très social media donc il m’aurait dit que c’était un peu hypocrite de ma part… Du coup, il a une tablette pour jouer et un accès à Internet contrôlé. Il a aussi un portable mais un vieux coucou qui lui permet seulement d’être joignable et d’envoyer des SMS à ses amis quand même on est pas des barbares lol. Ma mère me dit souvent qu’elle s’inquiète et me demande ce que je ferai à sa place… C’est assez difficile parce que je crois que si j’avais 13 ans maintenant, je râlerai de ne pas avoir tout ça « comme les copains. » Mais j’ai assez de recul plus de dix ans plus tard pour comprendre pourquoi ma mère contrôle l’identité numérique de mon frère, je pense que tant que les enfants n’ont pas conscients de ce que laiser des traces sur le net implique, il faut en discuter, voir contrôler même si ça paraît un peu Big Brotherien. C’est un débat très compliqué et vu que je n’ai pas d’enfants, je ne sais pas ce qui se passent sur les comptes sociaux en ligne des ados de cet âge… et vu ce que tu dis dans ton article, je ne suis pas sûre de vouloir le savoir.
    Pardon pour ce long commentaire mais je trouve le sujet très intéressant alors j’ai voulu partager mon expérience avec toi 🙂 à bientôt 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi pour ce long commentaire Lily et ton expérience! Je comprends le point de vue ses pré-ados qui se sentent mis sur la touche s’ils ne font pas comme les autres …je suis contente que tu comprennes le point de vue de ta maman maintenant…comme quoi 😉 Encore merci et à bientôt

      J'aime

  7. je ne suis pas encore concernée et j’ai pas mal d’années devant moi avant que ce soit un problème mais ça fait vraiment froid dans le dos! je pense aussi que certains parents s’affichent beaucoup sur le net sans penser aux répercussions possibles alors il faut déjà que les parents aient conscience des risques pour qu’ils puissent sensibiliser leurs enfants… En tout cas, je trouve que tu réagis de la bonne manière, même si ça ne doit pas être facile, tu as raison de rester ferme.

    Aimé par 1 personne

    1. Hello ! C’est un point très juste que tu touches là…en effet certains parents se comportent parfois comme de vrais ados, c’est assez affligeant ce qu’on peut voir de la part d’adultes! Cela devrait peut être commencer par là aussi! Merci pour ton message!

      Aimé par 1 personne

  8. Je ne suis pas encore concernée : mon ainée n’a pas tout à fait 6 ans … Mais j’avoue que perso, je ferai tout pour éviter qu’ils aient des comptes facebook, instagram et autres twitter avant qu’ils n’aient quitté la maison. Et c’est pareil pour le téléphone, je suis peut être une rabat joie mais je ne veux pas qu’ils en aient à l’adolescence !

    Bref, tu as raison de rester ferme et je ne comprends pas ces parents qui ne sont pas plus vigilants !

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Catwoman! Profite alors, c’est une période sereine encore à 6 ans…le problème c’est que c’est dur de faire face à la pression de la société, les enfants sont cruels entre eux comme le disait plus haut Rina, tu peux donc facilement passer pour le has-been! Mais pour l’instant je maintiens ma position et ne baisse pas la garde! Bises vers ton île paradisiaque !

      J'aime

  9. Pas maman mais pour avoir eu une petite fille que j’avais gardé y’a des années en baby sitting sur facebook, j’ai été bien étonnée de la voir étaler sa vie amoureuse très palpitante (à base de un bébé d’amour par semaine, celui de sa vie évidemment). Il n’existe plus de pudeur sur certaines choses visiblement, j’ai déjà trouvé des photos qui ne laissaient pas de doutes sur l’activité qui venait d’être pratiquée très précédemment, sans parler des soutien gorges apparents, des propos qui accompagnent, des commentaires genre « t’es bonne j’te baise » et j’en passe..
    Si j’étais cependant mère, mon gamin aurait du souci à se faire. Je limiterais l’usage selon des règles strictes, pour qu’il découvre la vie à travers ses yeux et non pas à travers le prisme pervertis des réseaux sociaux.
    J’ai la sensation que les très jeunes qui l’utilisent le voient comme une façon de choquer, c’est un peu façon télé réalité, à celui qui aura la meilleure surenchère dans la vulgarité et la stupidité. Faire le buzz.
    Aucune notion du partage, de l’ouverture sur l’extérieur, raison pour laquelle j’utilise personnellement ces réseaux.
    Tu as grandement raison de surveiller, 13 ans c’est jeune, à son âge je n’avais même pas de portable, je ne me souviens pas que ça ai pu me manquer, mais bon, il faut croire que e suis déjà vieille dans ma tête avec ce genre de réflexions, du haut de mes 24 ans.
    Difficile de résoudre cette question épineuse néanmoins, sans te « mettre à dos » ton fils dans une moindre mesure. Il finira par comprendre quand tu auras su préserver son esprit et sa curiosité, et son innocence. Il t’en remerciera.
    J’en suis CERTAINE 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Délia,merci pour ce long et sympa message et pour ton retour d’expérience. Cela me rassure de ne pas être la seule à constater ça! C’est à qui dira les mots les plus grossiers, abordera les sujets les plus trashs, bref c’est assez flippant! J’espère que mon « rabachage » n’est pas vain! A bientôt!

      J'aime

  10. D’un côté je comprends tes inquiétudes mais de l’autre je comprends ton fils. Ayant moi-même grandi avec les réseaux sociaux, il est vrai qu’on se retrouve la risée si on a pas de compte facebook, les jeunes sont méchants entre eux, le collège étant l’enfer. De plus, je comprends sa frustration quant au fait d’être « différent » si on est pas comme les autres, et ayant énormément souffert de ma différence étant jeune, je sais ce que ça fait et que même si pour nous maintenant c’est rien, les ados, eux, le ressentent différemment et dépriment pour ce qu’on croit être rien. Je ne prends pas vraiment de parti, mais je pense qu’interdire n’est pas la solution. Parce que les ados le feront en cachette de toute manière (et je sais que les conséquences seront BIEN pires, cf. moi…). Du coup, je pense qu’accompagner son ado serait une bonne solution : se faire un compte en étant ami avec lui, regarder régulièrement qui ajoute son compte, vérifier qu’il n’y ait QUE ses amis et pas des inconnus qui veulent lui parler, ect… De cette façon il apprendra à repérer les dangers, être vigilent et pour toi, ne plus avoir cette réputation de « rabat-joie ». Je sais qu’internet fait peur mais en apprenant à l’utiliser en sécurité, il n’y a plus de soucis à se faire. Je te souhaite du courage avec ton fils, et tu verras que même s’il pense être prisonnier, il comprendra que c’est pour sa sécurité 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Rina pour ce long message…je t’avoue que plus que de lui, j’ai peur des autres et qu’il se laisse influencer…quand je vois les publications Instagram ou les tweets de ses copains (oui parce qu’ils ont des profils publics en plus), je suis sidérée…le langage est vraiment choquant et les conversations font peur…je ne voudrai pas qu’il tombe là dedans. Après je comprends que pour eux, c’est la socialisation…Dur dur ! A bientôt!

      J'aime

  11. Mon fils ainé a 13 ans et demi et a un compte Fb (rien d’autre). Nous l’avons créé ensemble avec moult précautions et conditions (profil non public, etc). C’était un accord en compensation de son accident qui l’empêchait de faire du sport. Frustré à cause de cela, j’ai donc levé le véto sur mon refus d’être sur FB.
    Il a respecté l’accord jusqu’à maintenant; je trouve même qu’il est loin d’en abuser. Faut dire que c’est un garçon raisonnable de manière générale. Il n’abuse pas non-plus de son téléphone et utilise internet avec parcimonie.

    Apparemment, c’est plus compliqué avec le tien donc courage à toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Chriss,tu as, je pense adopté une très bonne attitude…comme tu le dis tu as peut-être aussi de la chance si c’est un garçon raisonnable d’une manière générale…le mien est très faible et facilement influençable, donc je le marque à la culotte (discrètement). Merci pour ton message et à bientôt!

      J'aime

  12. Bien qu’on ait encore le temps d’y penser, je te rejoins à 100%. La responsabilité incombe aux parents, c’est à eux de discuter avec leurs gosses. Cependant comme malgré tout c’est récent, et que peut-être tous les parents n’ont pas conscience des dangers des réseaux sociaux, l’école pourrait aussi prendre un peu le relais. Bon tu vas me dire que certains prof vivent encore au siècle dernier hi hi, mais ils pourraient au moins faire des réunions pour sensibiliser les parents trop laxistes. Non ??

    Aimé par 1 personne

Envie de dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s