Une drôle de prise de conscience

Pour la 57 ème fois ce mois- ci, j’ai reçu ce matin un mail de la banquière (elle n’a pas inventé l’eau chaude,hélas),qui me demandait encore de lui fournir une pièce supplémentaire pour notre dossier d’emprunt immobilier.
Cette fois- ci, il manquait le relevé de mon compte personnel du mois de mars.
Après l’avoir téléchargé et envoyé,j’ai fait une chose que je ne fais jamais: j’ai regardé mes dépenses.
Non pas que je sois rentière et que je n’ai pas besoin de les contrôler,mes dépenses(très loin de là, sinon je n’aurai pas besoin d’un prêt, hé) mais je me contente généralement de jeter un oeil à ce qu’il reste à la fin du mois.
Je me suis surprise à me dire (je me parle souvent)que j’étais quand même dépensière en voyant le nombre considérable d’opérations sur ma CB.
Le mois dernier, j’ai donc été 14 fois au restaurant (les déjeuners du midi font partie de ce décompte),1 fois chez le coiffeur, et ai fait 6 séances d’aquabiking.
J’ai également pris des billets de train et réserver un hôtel pour un week- end.
Je me suis apparemment acheté des vêtements aussi puisque j’ai 2 débits au nom de mon enseigne de mode préférée (on oublie vite ces choses là).
J’ai également été chez Toys’r’us pour l’anniversaire de petit mouflet et l’addition a d’ailleurs été bien salée.
Starbucks apparaît régulièrement aussi sur mon relevé (c’est un des rares moments que j’arrive encore à partager avec mon ado).
Les seules dépenses dont je ne suis pas honteuse sont mon parrainage mensuel au sein de l’association PLAN, les cours particuliers pour mon fils aîné et les frais pour mon école du web.
Mais c’est tout.

3ee30708c6096b8ba5ce05e4ea8462b0
Je suis une fille superficielle en fait?
J’ai des tas de dépenses desquelles je pourrai indéniablement me passer.

Non, Mère Teresa ne s’est pas réincarnée en moi.

Mais tout à coup, je culpabilise.

Cela ne m’empêche pas de dormir non plus, soyons francs.
Mais quand je m’entends me plaindre…j’ai soudain envie de me faire taire.
Et de me dire…
Que des milliers de gens arrivent au 15 du mois et ne savent pas comment ils vont le terminer,ce mois.
Que je me plains beaucoup trop de la surcharge de travail,mais au moins, j’en ai, moi,du travail.
Que j’ai un salaire plus qu’acceptable qui me permet de palier à mes charges (certains mois sont plus aisés que d’autres, évidemment) et surtout de m’offrir des loisirs,ainsi qu’à mes enfants.
Que je vais bientôt avoir un chez moi à moi (enfin officiellement,dans 20 ans) alors que de nombreuses familles sont entassées dans des logements insalubres.
Que je pars quand même en vacances dans des endroits sympas (pas le Club Med non plus mais je pars) et qu’une bonne partie de la population ne s’évade jamais dans un ailleurs,pour pouvoir subvenir péniblement à leurs besoins.
Je me situe où moi alors?
Sans être riche ni avoir un salaire de trader, je suis quand même assez privilégiée.
Et si je cumulais les pièces dépensées pour un Starbucks par ci,une jupe inutile par là et à cela je rajoutais un resto en moins chaque mois, je pourrai peut être aider quelqu’un dans le besoin, non? (je me parle toujours là…).

860ba0684f597c88c28effabd9062bb0

Je n’ai pas dit que j’allais le faire.

Je me remets juste un peu en question… et surtout, je vais peut être arrêter de me plaindre aussi souvent.

C’était mon introspection du lundi.

Bonne semaine à tous! (encore une de 4 jours !!! Youyou)

12 réflexions sur “Une drôle de prise de conscience

  1. Je crois que nous avons beaucoup de chance Cristina. Il est important d’en prendre conscience. Je suis mes comptes de près. Et je me rends compte que je peux me permettre tellement de choses que tant d’autre personnes ne pourront jamais avoir. En avoir consicence permet aussi d’apprécier la vie que l’on a.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai aussi confiance d’être privilégiée… mais je me dis aussi que j’ai bossé pour en arriver là… Pouvoir vivre bien sans forcément rouler sur l’or… J’ai fait 2 graduats, dont 1 en cours du soir, je suis régulièrement des formations, j’ai passé pas mal d’examens, je me suis investie dans mon job (même si ça me gonfle pour l’instant ^^), alors voilà… quand je pense à tout ça, je ne culpabilise pas ! Bon, je vais culpabiliser de ne pas culpabiliser ^^ (ça ne veut pas non plus dire que c’est rose tous les jours, hein ^^)

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Fedo ! Je me sens moins seule ! Moi aussi je fais une école du web en ce moment, je suis fatiguée,je bosse le soir et les we…c’est que je m’entends tellement raler en ce moment que je me dis qu’il faut que j’arrête de me plaindre gratuitement. Je suis consciente que ce genre de billet peut choquer mais c’est vraiment mon ressenti et je suis consciente d’être un peu privilégiée quand même… Bisous et bonne soirée

      J'aime

  3. J’ai hésité avant de commenter – ça peut me faire dire des choses désagréables – tant nos vies sont si différentes… vraiment à des années lumières…

    Je me permets juste dire que ce n’est pas la peine de culpabiliser : ça serait indécent. Je n’ai pas ce genre de problème… Je ne suis pas à plaindre pour autant : un toit HLM trop petit, un « chinois » à volonté tous les…, toujours les mêmes vêtements depuis…, des vacances ?… Mais ça me suffit… J’ai le bonheur de l’Être; l’Avoir n’apportera rien de plus….

    Quand on a connu la rue, on sait d’autant plus apprécier la vie, la vraie vie. Heureusement, ce passé est très lointain.

    C’est bien d’avoir conscience d’être privilégiée.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Chriss, quand tu tiens un blog, tu dois t’attendre à recevoir des commentaires désagréables, c’est aussi ça la liberté d’expression 🙂 Je ne trouve pas ton commentaire désagréable bien que je sente que tu l’ai un peu modéré…Effectivement j’assume que je suis privilégiée à mon petit niveau.Je n’ai pas voulu faire dans le misérabilisme et ne donnerait pas beaucoup de détails mais je me suis retrouvée dans des conditions assez difficiles lors de ma séparation, je venais d’accoucher,crois-moi, j’ai touché le fond. Si mes parents n’avaient pas été là, je ne serai peut-être pas là aujourd’hui car on rentre dans un véritable engrenage et tout s’écroule. Je ne dis pas non plus que je suis pus heureuse qu’un autre qui n’a pas accès à ces plaisirs futiles…je dis juste que j’en suis consciente…et cette réflexion est venue également après que nous ayons constaté ce we à Paris un grand nombre de personnes à la rue…Tu as effectivemment le plus important : ta compagne et ton enfant. Je n’aurai pas mon amoureux et mes enfants aujourd’hui, je n’aurai que faire de ma nouvelle robe ou de mon chai tea latte chez starbucks. Je me démène aussi pour arriver à faire tout ça, les choses ne sont pas si simples, je continue mes études en ce moment,etc, etc… Voilà . Merci pour ton commentaire et bonne soirée.Cristina

      J'aime

  4. Je n’ai pas une VDM pour autant : j’ai voyagé sur quasiment tous les continents; j’ai fait des rencontres extraordinaires; j’ai fait des études et des formations dans divers domaines; j’ai 2 enfants et une compagne formidable… 😉

    Aimé par 1 personne

  5. J’avoue aujourd’hui j’étais méga déprimée du boulot.
    Genre la boule au ventre toute la journée, envie de chouiner comme un petit chien perdu.
    Et là encore, je me roulerai bien dans mon lit, mais ce soir… J’ai Zumba.
    Ouais. La Zumba, je peux me la payer. Comme toi, je ne suis pas vraiment riche, mais mes fins de mois ressemblent plus à des +50 qu’à des -500 (et je venais de là).
    Tu as raison, il faut se rendre compte de ce qu’on a, et peut être parfois moins se plaindre.
    Cependant…. Ajdhui j’ai vraiment envie de me foutre en boule. C’est grave docteur ?

    Aimé par 1 personne

    1. Mais non ma chère Odile ce n’est pas dur ! Tu m’as fait rire! Pareil pour moi, j’ai connu les fins de mois difficiles et peut enfin profiter de la vie…mais je bosse pour ça c’est vrai , avec les enfants, des cours du soir, etc…j’ai eu une bonne journée de loose et je n’ai cessé de sire « je veux être en we »…je pense qu’on y a droit quand même !! Merci pour ton message et à bientôt !

      J'aime

  6. Bonsoir Cristina,

    En effet, mon propos fût modéré… 😉

    Il est vrai que je ne connais pas ton passé et que j’ai cru un instant avoir affaire à ce genre de privilégié(e), toujours dans la plainte -ce qui a le don de m’exaspérer- mais que nenni !

    J’ai repris aussi des études l’an dernier… 😉

    Bonne soirée et au plaisir de te lire !

    J'aime

  7. Cristina si tu veux aider quelqu’un dans le besoin…je suis là.
    😉
    Je pense que tu fais partie des personnes assez privilégiées. Mais que tu le mérites.
    C’est un choix de vie.
    Moi j’arrive à chaque fin de mois juste mais je ne me plains pas. J’ai ma maison que je viens de faire construire et 25 ans de crédit…un peu moins maintenant…deux voitures…par besoin…et un beau Clément. lol
    Je n’ai jamais voulu monter en grade…je voulais avoir du temps libre..profiter et ne pas me prendre la tête…c’est un choix comme je le dis..
    Bisous ma grande…et ne m’oublie pas si tu en as trop.

    Aimé par 1 personne

    1. Ahaha Bruno! Je suis loin d’être à l’abri du besoin !! Ce mois ci par exemple c’est plus dur que d’habitude car nous déménageons le mois prochain et avons de nouveaux frais qui apparaissent tous les jours! Je veux juste dire que je suis consciente que je fais quand même pas mal de trucs et qu’il faut donc que j’arrête de me plaindre ! Bonne journée !

      J'aime

Envie de dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s