Happy Birthday My Love (niaiserie et guimauve inside)

Il y a exactement une semaine, la tête sur l’oreiller, tu me disais que tu n’arrivais pas à y croire, que tu pensais vraiment ne pas les faire.

Alors que moi, je mourais d’envie de me replonger dans mon bouquin palpitant, génial, il a envie de causer, l’homme ce soir.

Mais il y a des moments où je sais qu’il faut que je t’écoute vraiment, que c’est important pour toi, que ça te travaille la moulinette.

Alors, j’ai corné délicatement la page et laissé Andréa et Emily pour quelques minutes.

Tu trouvais incroyable d’en être arrivé à ce stade de ta vie, parce que oui, on ne sait pas bien pourquoi, à cet âge, on parle d’un tournant, d’autres en profitent pour faire leur crise, ils s’agrippent à l’excuse du démon de midi, comme tu t’accroches à la barre dans le bus pour éviter de tomber quand le chauffeur décide de nous faire une petite blague et freiner d’un coup sec. Boolshit.

Tu as déjà accompli de merveilleuses choses, tu as connu le bonheur et la tristesse, les joies d’être papa, la richesse d’un tour du monde qui font sans doute de toi l’être exceptionnel que tu es, avec cette ouverture d’esprit et cette tolérance que je ne n’ai jamais vues chez quiconque avant.

Tu me dis que tu as encore tellement de rêves et de souhaits inavoués enfouis en toi.

Et que ces rêves, c’est avec moi que tu veux les réaliser, c’est moi que tu veux voir à tes côtés pour accomplir tes désirs les plus fous mais aussi pour t’epauler dans les épreuves de la vie.

Parce que oui, on le sait tous les deux, la vie nous sème parfois quelques embûches et se plaît à nous faire passer des tests.

Nous en avons déjà eu quelques uns, nous les avons conclus avec succès, et sommes passés avec brio au niveau suivant, toujours plus forts.

C’est ton adage d’ailleurs, « Seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin« .

Depuis que je t’ai rencontré, malgré les difficultés incontournables du quotidien , tout me paraît plus simple et si facile.

J’ai enfin quelqu’un qui m’épaule à toute épreuve, un soutien inestimable.

Quelqu’un qui me dit que je suis belle tous les matins quand je suis en train de m’habiller, posé devant moi avec ce petit regard pétillant, comme un petit garçon.

Alors même si je fais ma Schtroumpfette grognon (en brune s’il te plaît, tu as déjà donné dans la blonde en plus), sache que ces moments sont très précieux et que je les apprécie, je ne te le dis pas assez, je le sais.

Parce que je suis une grande blessée de la vie et de l’amour, parfois je fais ma fière.

Mais tu me connais maintenant.

Tu sais que tous les deux, on fait un duo de choc, on se complète, on ne fait très souvent qu’un (non, je ne parle pas de ça…pas que !)

Tu sens quand ça ne va pas même si je te dis que ça va.

Tu vois que je suis en colère même si je m’efforce de ne rien montrer et de faire ma Kofi Annan.

Tu m’aimes quand je fais ma bourriquette parce que tu sais que je suis aussi Winnie et Tigrou réunis, un peu fofolle et tout miel.

Et non, je te confirme que tu ne les fais pas tes 40 ans!

Tu es mon sexy boy (oups, j’ai failli écrire toy), celui qui m’a donné des papillons dans le ventre malgré ton horrible chemise rose lors de notre premier rendez-vous.

Nous avons déjà partagé tellement de choses…

IMG_2194
Nouvel an en Andalousie

1888455_10152015674190674_1966284881_n
Week-end dans la Baie de Somme

10996676_10204630459780384_7300668594530004276_n
Week-end de la Saint-Valentin à Bruges

10403456_10202876970744254_120970124346585034_n
A Florence, en Toscane

11227513_10205895503485686_9048990167980481964_n
En Alsace
Il est difficile de photographier les mauvais moments, c’est sûr, mais nous savons tous les deux les identifier, et le plus important, c’est qu’ils nous ont aidé à grandir ensemble, toujours.

Alors, même si tu es super tête en l’air, que tu as la mémoire de Nemo, que tu es parfois plus têtu que Bourriquet et que tu perds tout le temps la CB, moi aussi c’est avec toi que j’ai envie d’aller au bout de mes rêves.

Même quand j’aurai les seins qui arrivent aux genoux, que tu prendras du Viagra et que tu resteras peut être avec mon dentier dans la bouche quand tu me rouleras une pelle.

To me, you are perfect (qu’est-ce qu’elle nous aura servi cette réplique).

Un peu d’amour et de tendresse par les temps qui sprintent, ne font de mal à personne !

Joyeux anniversaire my love.

PS- I love you (tu le sais mais ça fait du bien de l’entendre).

12 réflexions sur “Happy Birthday My Love (niaiserie et guimauve inside)

  1. Bonjour Cristina,

    Madame est partie à son travail; mon p’tit bout d’or – dort- non sans avoir pris un bon bib’. Je suis en congé : derniers jours de répit mais pas de repos -un bébé, c’est du taf ! – avant de commencer ma formation.
    Je découvre ton article de si bon matin et je commente donc dans la foulée.

    Madame ne lit jamais -ou me laisse croire qu’elle ne lit pas- mes écrits. J’ai cru comprendre au fil de tes articles que ton quarantenaire faisait de même, non ?

    Il est vrai qu’il ne fait pas son âge -toi non-plus- tout comme mes 50 ans semblent faux parait-il. J’ai l’impression que de nos jours personne ne fait plus son âge. Sauf peut-être d’aucuns qui font beaucoup plus… 😉

    Vous êtes beaux tous les 2. Vous êtes aimants. Je vous souhaite « tout le bonheur du monde » !

    Bonne journée !

    Chriss

    PS: c’est pô bien de corner les pages des livres.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Chriss pour ces gentils mots !! Et tu n’es pas en vacances, un bébé c’est un boulot à temps plein ! Je sais que c’est pas bien de corner les pages, mais l’instant était grave, je n’ai pas eu le choix! Merci beaucoup ! Bonne journée à toi aussi !

      J'aime

  2. J’aimerai bien un jour lire une aussi belle déclaration! Subjuguée par tes mots Cristina.
    Vous êtes beaux. Vous vous êtes trouvés. Belle vie à votre amour, sous le soleil comme sous la pluie.
    Il faut parfois se faire mal pour trouver la bonne personne.
    Grosses bises et Joyeux Anniversaire à ton homme.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Marie ! Tu sais quand je te lis, quand je comprends les épreuves que tu as traversées et que tu traverses encore malgré toi , je me reconnais tellement et je me dis, cette fille mérite tellement de connaître l’autre revers de la médaille, celui qui la mérite vraiment. C’est tout ce que je te souhaite, vraiment et sincèrement. Merci pour tes mots. Je t’embrasse fort.

      Aimé par 1 personne

      1. C’est vraiment adorable Cristina. Je crois qu’on le mérite tous/toutes. Et quand on l’a trouvé, l’homme, la femme, le bonheur, il faut savoir l’apprécier. Grosses bises et à très vite alors!

        Aimé par 1 personne

  3. Tu es « tombée » sur une perle ! Et heureusement, qu’il en existe plusieurs ici-bas et que j’ai trouvé la mienne, de perle, sinon je serais horriblement jalouse^^.
    Belle et longue histoire d’amour à tous les 2. ❤ ❤ Bisous !

    Aimé par 1 personne

  4. > La réponse de l’amoureux à l’amoureuse (more Guimauve inside)

    Ma chérie, c’est malin, mon mascara a coulé en lisant ton article !

    Je te confirme que je suis l’homme le plus heureux de cette planète parce que je t’ai, toi, parce que j’ai la chance de pouvoir me dire que cette magnifique déclaration d’amour m’est adressée.

    Ce bonheur n’est pas le fruit du hasard : notre avenir ne serait pas aussi rose (comme ma chemise du 1er jour. Elle aura eu le mérite de me faire comprendre immédiatement que tu n’est pas une personne qui s’arrête aux apparences) si tu n’étais pas une femme exceptionnelle. A tel point qu’il ne faudrait pas trop que ça se sache sinon, il va bien y avoir quelques envieux qui vont essayer de me piquer ma meuf !

    Merci d’être la gardienne de notre cocon d’amour au quotidien depuis bientôt 3 ans :
    • Malgré ton travail très prenant,
    • malgré les tracas de ton rôle de maman à plein temps d’un ado qui prépare la révolution,
    • malgré 1 week-end sur 2 avec un cascadeur bourriquet en plus (la génétique est bien passé par la… si si… 😉
    • malgré ton rôle de Maman par intérim de ma petite princesse,
    • malgré des « vacances » systématiquement accaparées par notre chère famille recomposée…

    Malgré tout ça, ma superwomen chérie, tu mets un point d’honneur à toujours à garder une place pour nous au milieu de ce marathon de la vie. Plus d’une aurait mis de côté leur devoir conjugal depuis bien longtemps !
    Mais toi, tu veilles sur l’existence de notre bulle d’évasion, loin des enfants, heu non,… loin des tracas du quotidien. Cette bulle, je l’attends avec impatience et la savoure à chaque fois : un petit peu tous les jours, ou tout un WE ensemble. Tu n’as pas besoin de faire des choses extraordinaires pour nous (pour moi) : te sentir à mes cotés, un regard, ou ta main dans mes cheveux me suffisent.

    Mais surtout… surtout, tu veilles sans faille à ce qu’il n’y ait pas le moindre grain de sable qui viennent s’immiscer entre nous, qu’il n’y ait pas le moindre parasite qui pénètre dans notre cocon. Et je t’en remercie, car je sais que c’est toi qui a raison 😉

    Merci pour cette merveilleuse journée d’anniversaire durant laquelle tu m’as fait ressentir plus que jamais toute la bienveillance et l’amour que tu me portes. Grace à toi, j’ai plus que jamais confiance dans notre capacité à franchir les obstacles que la vie va mettre sur notre chemin, et je sais que les doux rêves que nous caressons, ne resteront pas des rêves.

    Je ne m’étais pas imaginé écrire un tel message pour mon 1er commentaire sur ton blog, mais voilà, you are THE ONE, donc avec toi, je me sens capable de tout faire, tôt ou tard… believe it !

    Je t’aime baby 😉

    Aimé par 1 personne

Envie de dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s