Et si on changeait de ligne?

Ce matin sur la ligne 3, Saint-Lazare, le même cinéma.

Le scénario ne change jamais.

Les acteurs si, parfois.

Ils sont vite remplacés.

L’ouverture des portes déverse un torrent de personnes sur le quai.

De l’autre côté, tels des rapaces qui guettent leur proie, les autres.

Les autres, dont je fais partie, même si je parais absente.

Mais je guette.

Je me laisse porter par le courant, souvent.

Puis, cette voix de femme qui n’a plus rien à perdre.

Cette femme qui a perdu sa dignité quelque part.

Probablement sa famille aussi, si elle en a eu un jour.

Cette voix fluette qui répète sans cesse les mêmes mots.

Elle sort de la rame sans se laisser engloutir par ces âmes qui paraissent ne pas avoir de vie.

Peut-être a-t-elle déjà effectué ce trajet 10 fois ce matin, peut-être 20.

Elle nous dit qu’elle ne veut pas grand-chose.

Une pièce, un ticket-restaurant, un croûton de pain.

Elle nous dit qu’elle sait qu’elle nous dérange mais que le destin ne lui a pas laissé d’autre choix que de faire appel à son prochain.

Elle nous souhaite même « une bonne journée de travail », parce que nous avons la chance d’en avoir un, nous.

Pour la bonne journée, on repassera, mais elle dit vrai.

Cette voix fluette, plus personne ne l’écoute.

Elle fait partie du décor.

Plus personne ne la voit, pourrai-je affirmer sans me tromper.

Elle aurait pu être ma maman.

J’aurai pu être elle si mes proches n’avaient pas été là quand ma vie a basculé dans la zone de turbulences.

Cette voix fluette, plus personne ne l’écoute.

C’est pareil pour moi.

Je suis bien trop à l’affût d’un petit espace vide où je pourrai me nicher.

Notre unique préoccupation à tous : pouvoir rentrer dans ce foutu métro.

Pourtant on y respire de drôles d’odeurs.

Il y fait sombre et il ne parle même pas.

Ah si, ce matin, nous avons entendu sa voix.

Le maître des lieux nous a lui aussi souhaité une bonne journée, et a souhaité une bonne fête à tous les Saints Juste.

J’ai souri et j’ai regardé mes autres compagnons de ligne.

Mais personne ne l’écoutait.

Demain ou après-demain, peut-être que je ne l’entendrai plus, moi  non plus.

Quand revient le froid, je ne peux m’empêcher de penser à ces gens qui dorment dehors et qui oublient presque qu’ils ont les mêmes droits que nous.

Je ne peux m’empêcher de me rappeler cette veille de Noël où je revenais avec mon fils aîné, des grands boulevards, avec les bras chargés de paquets.

Ce doux et pâle visage de jeune fille apeurée tenant dans ses bras un bébé de 3 mois et laissant s’asseoir à même le sol un autre enfant de 2 ans.

Ce jour là , je l’ai écoutée cette femme, je lui ai même parlé.

J’ai compris combien les choses peuvent vite basculer, sans même avoir payé ton ticket pour le grand 8, tu te retrouves la tête à l’envers.

C’était déjà sur la ligne 3.

Il serait peut-être temps d’en changer tous, de ligne.

La 3 ne nous réussit pas.

Je ne sais pas si c’est mieux ailleurs.

4 réflexions sur “Et si on changeait de ligne?

  1. On n’y fait plus attention et quand on les regarde on s’en prend plein la figure. Alors parfois un sourire, une main tendue, c’est peu, mais ça change pas mal de choses.
    Merci pour ce rappel saisissant Cristina.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je sais Marie. Il m’est arrivé une fois un jour de grand froid de d’aller acheter un café et un McDo pour une jeune fille dans la rue qui a avait une pancarte où était inscrit  » j’ai faim ». Elle me l’a renvoyé à la figure, elle voulait de l’argent . On ne peut pas combattre toute la misère du monde. Mais c’est quand même terrible de voir que l’on est tellement habitués que cela ne fait plus rien … on se dit , encore elle ! Ce matin c’était plus dur, il y a des jours comme ça… Dès qu’il commence à faire froid, c’est plus fort que moi, j’y pense tous les soirs en fermant mes volets… Bonne soirée Marie. Plein de bises

      J'aime

Envie de dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s