De l’importance d’avoir une idole (même si on n’a plus 14 ans)

Bonjour, Bonjour !

Quelques jours après ma rencontre avec Garance dont je ne me suis pas encore tout à fait remise, tout en essayant de continuer ma vie, rentrer mon ventre, essayer de me coiffer une fois par semaine (penser à me mettre un rappel dans Outlook) et avoir autant de classe qu’elle, perchée sur mes nouvelles superstar roses des escarpins noirs, je reviens vous parler de l’importance d’avoir une idole.

J’envisage presque de me couper les cheveux courts, comme elle, voyez-vous.

Je vous asticote, bien entendu, les cheveux courts avec ma tête de fouine, ce serait le début des emmerdes.

Rêver ce n’est pas fait que pour les princesses, mais je ne vous apprends rien, n’est-ce pas ?

Rêver ce n’est pas qu’aspirer à avoir une propriété à Miami, le petit sac matelassé Chanel, un(e)partenaire  beau (belle), riche et Dieu (Déesse) du sexe (pas forcément dans cet ordre-là, hein).

J’ai été un peu surprise, voire stupéfaite par la réaction de certaines personnes quand je  leur ai  raconté que j’avais pu approcher la Papesse internationale du style.

Oui parce que de l’épicier du G20 à ma gardienne, j’en ai parlé à tout le monde, bien que j’ai senti de façon plus ou moins prononcée que le salon de l’agriculture était pour eux un sujet plus intéressant et que j’étais perçue comme une groupie écervelée et superficielle.

On s’en fout n’est-ce pas ? Oui, à 38 ans, on s’en fout  encore plus, âge et poids étant mes plus grands alliés du jemenfoutisme intergalactique!

La réaction la plus entendue :

« Qu’est-ce que ça t’apporte de voir 5 minutes dans ta vie une star qui se fout de toi et qui n’a rien à t’offrir ? »

La deuxième qui a été, je pense, celle qui m’a le plus secoué le popotin (note qu’il est de plus en plus ferme après mes séances de squats quotidiennes, donc il remue mais ne l’imagine pas non plus faire des vagues, c’est important de le préciser) :

« Tu lui as parlé de ton blog alors, qu’est-ce qu’elle a dit ? »

Non mais les terriens, habitants de cette planète, people around the world, Justin, Freros de La Vega,Kim et compagnie, what do you mean ?

Il est vrai que pendant que j’attendais sagement dans la file de filles bien rangée (la file, pas les filles), j’entendais ces rêveuses parler de leurs projets à Garance, lui demander des conseils, lui parler d’une possible collaboration.

Et j’ai trouvé cela très bien, il faut avoir de l’audace pour aller au bout de ses rêves, transformer ses envies vaporeuses en projets en béton, se bouger le popotin quoi (on revient toujours au popotin).

Garance se montrait d’ailleurs très à l’écoute.

Et puis détrompez-vous, elle m’offre tellement!

Quand mon tour est arrivé, je me suis assise, rouge écarlate, trop serrée dans ma jupe en cuir, le string dans les fesses (penser à arrêter d’acheter la taille S, ça ne fait pas maigrir)- ne pas le mettre dans outlook-calendrier partagé.

Et je lui ai simplement dit que j’étais venue pour lui dire merci.

J’ai pu lire dans son regard la recherche d’éventuelles traces de cannabis ou de vodka-pomme dans mon comportement.

Absolument pas.

J’étais venue lui dire merci pour son livre qui est un hymne absolu à la femme, à la vie, gai, drôle, réaliste, plein d’amour et de conseils.

Je l’ai remerciée pour tous ses billets, ses histoires de vie, sa sincérité, sa joie de vivre.

Je lui ai dit que j’étais amoureuse de son histoire d’amour avec Chris.

Je lui ai dit que j’étais reconnaissante qu’elle  partage avec nous ses tranches de vie, ses défaites mais surtout ses plus grandes victoires et cet incroyable destin.

Parce que cela fait du bien.

Parce que cela donne de l’espoir.

Parce que cela fait rêver.

571487e94e6eaaf32783d717aa728df9

Je ne rêve en aucun cas de devenir Garance Doré.

Parce que je ne suis pas elle.

Il ne faut pas se couvrir le minois, ce parcours n’est pas donné à tout le monde.

Elle a un talent gigantesque, DES  talents qui font d’elle l’immense personne qu’elle est.

Elle raconte et chronique comme personne, elle est une journaliste incroyable, ses notes sont inspirantes, et de surcroît elle est tombée dans la marmite de la mode quand elle était petite car elle est la définition de STYLE.

Bon ok, j’ai voulu lui crier MAIS comment tu fais pour être en plus trop belle, c’est pô juste d’avoir TOUT.

Est-ce mal d’avoir de l’admiration pour quelqu’un qui est un bel exemple de réussite ?

Evidemment que je ne lui ai pas parlé de mon blog . Pour quoi faire ?

Mon petit bébé de blog, ma petite pharmacie de quartier, mon journal intime, mon bricolage personnel, ma bouillabaisse, mon potager mal arrosé, mon DIY.

Qu’est-ce que vous voulez qu’elle en ait à cirer ?

Ce n’est pas pour cela que j’ai été la voir.

Je voulais juste rencontrer une sorte d’idole, voilà, tout simplement.

On a le droit d’avoir des idoles un peu après 14 ans, il me semble.

Evidemment, moi aussi j’ai des rêves, et j’ai envie d’y croire.

Et elle fait partie des personnes qui me donnent envie, d’y croire, qui me permet d’affirmer que tout peut arriver.

Son exemple pourra m’aider à persévérer dans ce que j’ai envie de faire, à ne pas baisser les bras, à me jeter à l’eau tôt ou tard, c’est certain.

Mais elle ne le fera pas à ma place, c’est bien moi qui doit croire en moi avant tout, et personne d’autre.

Voilà les amis, 964 mots pour vous dire juste que je suis une groupie, que j’ai un rêve et que certaines personnes sont capables de  nous insuffler cette folie délirante qui vous propulse dans les étoiles et que je trouve cela bien, et même, important.

Et se remuer le popotin aussi c’est important (je vous avais dit, on y revient toujours).

Vous n’avez pas d’idole, vous?

Je vous bise, quand même.

A très vite,

                                                                                                                                                             , GROUPIE

22 réflexions sur “De l’importance d’avoir une idole (même si on n’a plus 14 ans)

  1. Bien sûr que j’ai des idoles et dans différents domaines, Maria Sharopava que j’ai croisé quand elle avait 17 ans et était encore une inconnue, j’ai aussi eu grand plaisir à croiser mes écrivains préférés comme Ian Manook ou Bernard Minier.
    Donc ton article et ce que tu vis je le comprends parfaitement

    Aimé par 1 personne

  2. Tu as tout juste, elle ne fera pas les choses à ta place;)
    Je ne crois pas avoir d’idole mais des personnes que j’admire, oui bien sûr !
    En tous cas, continue à être toi-même, drôle et lucide (sauf pour la tête de fouine^^) c’est comme ça qu’on t’aime ❤
    Bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui oui, je le sais et toi aussi, n’est-ce pas? Focus!! Si si je t’assure pour la tête de fouine, j’ai un visage fin et allongé, donc dès qu’il est dégagé de cheveux, on dirait une petite fouine 🙂 Merciiiiiiiii mille fois pour tes mots. Gros bisous et bon we !!

      Aimé par 1 personne

  3. C’est déjà beaucoup de lui dire merci.
    Tu rêves, tu as une idole et tu gardes les pieds sur Terre.
    Tu vas peut-être crier mais je ne la connais pas plus que ça, j’entends parler d’elle. Je vois surtout qu’elle donne des ailes à certaines, qu’elle soutient celles et ceux qui sont motivés dans leur projet, et c’est super.
    Un texte que j’ai beaucoup aimé lire.
    🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Mais non SweetieJulie je ne vais pas crier (ce n’est pas du tout mon genre bien que je râle souvent hihi)! La plupart des gens autour de moi ne la connaissaient pas avant que je n’en parle…je leur en ai dis tellement bien que j’ai quelques copines qui ont acheté son livre…Elle est inspirante, voilà et j’ai voulu lui dire. Je t’embrasse !

      Aimé par 1 personne

      1. Tu n’es pas la première personne que je connais et qui s’en inspire… alors j’ai moi aussi depuis peu envie de lire son livre. Sauf que pour l’instant, je ne l’ai trouvé nulle part !

        J'aime

  4. Il y aura toujours des bien pensants avec des drôles d’idées Cristina!
    Quand je vois le sourire de cette fille, elle me donne des ailes. Pourtant avant que tu n’en parles ici, je ne connaissais pas Garance Doré!
    Avoir des modèles qui nous poussent vers l’avant, oui, 1000 fois oui.
    Et puis dire merci à quelqu’un qui nous donne de croire en nos rêves, je trouve ça génial ma belle.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Marie ! Je suis heureuse de te l’avoir fait découvrir…et pourtant tu vois, comme je te l’avais dit aussi, je ne suis pas de blogs mode et beauté…mais elle ne se limite pas à ce périmètre…c’est vraiment sa façon d’être et sa détermination que j’admirent…et puis elle est super drôle, et ça j’adore ! Je t’embrasse Marie ! (à bientôt j’espère 😉

      Aimé par 1 personne

  5. C’est marrant, je me faisais la réflexion ce matin que je n’avais plus vraiment d’idole car finalement tout le monde et faillible. Mais j’ai des exemples et des gens dont le parcours m’inspire.
    Bref, c’est super que tu ais pu la remercier et qu’elle soit aussi cool en personne

    Aimé par 1 personne

    1. C’est un peu la même chose des gens qui nous inspirent…en l’occurrence là c’est une célébrité mais j’aurai aimé être inspirée par une personne proche…Et oui, elle est SO COOL !! Bon jardinage 🙂

      J'aime

  6. Je me rappelle encore ma rencontre avec Olivier Poivre d’Arvor (oui oui le frère de PPDA). J’avais 18 ans et j’ai partagé avec lui ce premier roman que j’ai commencé à écrire et jamais fini. Je sais qu’il était pas parfait ce roman mais quelque part, si Les Chroniques existent, c’est un peu grâce à lui. Après il y a Audrey (Hepburn) mais là … c’est une autre histoire. Mais oui, il y a pas d’âge pour avoir une idole et la tienne … elle est chouette (mais te coupe pas les cheveux, t’es bien telle que tu es).

    Aimé par 1 personne

    1. Ah mais ma chère Holly, si moi, vieille peau, je peux encore croire en mes rêves, toi qui a encore toute cette jeunesse pour toi, tu dois terminer ce que tu as commencé ! En plus tu le vois que tu as des talents, de part tes lecteurs, tes sollicitations. Fais-nous plaisir : vas-y !!! Gros bisous Holly

      J'aime

  7. Dire « merci » a quelqu’un que tu aimes et qui t’apporte quelque chose, au lieu d ‘essayer de lui réclamer encore plus…. ça c’est chouette,j’applaudis des 2 mains et des 2 pieds 🙂

    « Mais elle ne le fera pas à ma place, c’est bien moi qui doit croire en moi avant tout, et personne d’autre. » Clap, clap, clap 🙂 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. Ton article est juste extra !
    Moi aussi j’ai des idôles, j’en ai toujours eu. Ce n’est pas une question d’âge je pense (peut-être plus de tempérament). Moi j’ai rencontré l’une d’elles, Amélie Nothomb, lors d’une séance de dédicaces. Et comme toi, j’ai simplement voulu lui dire « merci ». C’est tout 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. Encore heureux que l’on ait le droit d’avoir des idoles et qu’on ait le droit de le crier. Mon idole n’est pas dans la sphère des blogs, mais un jour ou l’autre c’est certain je ferai un article sur lui car je l’ai rencontré plusieurs fois :).
    J’adore tes définitions de ton blog 🙂

    Aimé par 1 personne

Envie de dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s