Le voyeurisme contemporain

« Le voyeurisme est un terme à connotation morale, qui décrit un comportement ou une tendance « voyeuriste », c’est-à-dire basé sur l’attirance à observer l’intimité ou la nudité d’une personne ou d’un groupe de personnes dans des conditions particulières en cherchant à y éprouver une jouissance et/ou une excitation (délectation voyeuriste). Les pratiques voyeuristes peuvent prendre plusieurs formes, mais leur caractéristique principale est que le voyeur n’interagit pas directement avec son sujet, celui-ci ignorant souvent qu’il est observé », voici la définition de voyeurisme selon Wikipédia, ne me remerciez pas.

Ça commence bien me direz-vous.

Vous aurez certainement remarqué, qu’avec l’apparition des réseaux sociaux et de leur présence indéniable dans notre quotidien, une nouvelle forme de voyeurisme est née.

Si ces derniers ont ouvert la porte aux partages et à la diffusion massive d’informations, les dérives se sont empressées de leur emboîter le pas, comme pour nous rappeler les contes de fées de notre enfance, le bien versus le mal.

La dernière dérive en France, impossible d’être passé à côté, est la polémique générée par le malheureux tweet de cette jeune fille qui s’est empressée de partager avec la planète entière le texto reçu de la part d’un technicien Orange ; je ne reviendrai pas dessus car tout le monde l’a fait, il ne manque plus que l’avis de Benoît XVI et d’ Eve Angelie.

tweet-orange

Si nous ne nous dénudons pas tous sur Instagram et Facebook, quoi que je trouve que de plus en plus de personnes le font (WTF), et ne sommes donc pas victimes de « voyeurisme » au sens premier du terme, nous sommes tout de même tous observés mais aussi tous observateurs, n’est-ce pas ?

Et plus que jamais sur la toile, la définition de voyeurisme prend tout son sens : « leur caractéristique principale est que le voyeur n’interagit pas directement avec son sujet, celui-ci ignorant souvent qu’il est observé ».

Vous le savez, vous quand est-ce que quelqu’un est en train de compter vos capitons ou vérifier si vos deux seins sont à la même hauteur sur la dernière photo de vos vacances ?

NON….mais vous savez qu’il y a des gens qui le font.

Et je ne suis pas une victime, vous n’êtes pas des victimes, puisqu’en décidant volontairement de poster des moments, images, pensées de notre vie personnelle et parfois intime, nous savons que nous sommes exposés à un regard, une critique, un jugement mais aussi à un élan de sympathie, de compassion, d’amitié, d’enthousiasme, de partage (c’est plutôt pour cette partie là qu’on est là en général).

recite-65dr7m

Nous sommes responsables de l’image que nous véhiculons volontairement, quand elle n’est pas détournée à mauvais escient, évidemment.

Je suis moi-même assez présente sur Facebook et Instagram, ayant déserté Twitter car je juge ce réseau complètement inutile et redondant (sans parler du contenu souvent trop trash), et ne comprenant non plus pas le phénomène Snapchat avec lequel j’ai encore plus de mal, mais ça, ça doit être la maturité qui arrive.

Ce que j’ai pu observer dernièrement, c’est ce voyeurisme passif, qui me gêne plus que les personnes qui peuvent laisser des commentaires désagréables, par exemple.

Je veux parler des gens qui sont « amis » avec vous sur les différents sociaux et qui n’interagissent jamais avec qui que ce soit.

Parfois je me dis qu’ils ont créé un compte pour être dans le moove mais n’y passent pas leur vie comme moi et c’est tout à leur honneur (d’avoir une vraie vie).

Cependant, je note qu’ils sont toujours au courant de ce que vous avez fait, dit ou pensé (puisque vous l’avez partagé) et vous feront même allusion à l’air complètement bourré que vous aviez sur la photo prise à l’anniversaire de Peggy (non, pas la cochonne !).

Ce sont ces mêmes personnes qui disent ne jamais être présents sur ces conneries de réseaux sociaux, c’est pas leur genre de raconter leur vie à tout le monde, c’est tellement puéril et inutile.

Je ne condamne en aucun cas cette attitude (l’amoureux en serait d’ailleurs plutôt adepte mais ne me bridant pas du tout dans la mienne, d’attitude puérile) mais je me pose une question.

Si tu ne veux pas être observé, pourquoi observes-tu les autres ?

Pourquoi te connectes-tu à Facebook ou que sais-je, 130 fois par jour, pourquoi cliques-tu sur les photos, les agrandis-tu pour rire de la première ride ici ou du vernis écaillé là-bas, lis-tu les commentaires des autres si cela ne t’intéresse pas ?

Je vous assure, c’est un phénomène que j’observe beaucoup autour de moi, cette pseudo bobo attitude du « moi, j’ai une vie ».

Pas vous?

Moi aussi, j’ai une vie, certains jours j’ai même l’impression d’en avoir trois !

La partager n’est pas ma priorité mais pouvoir le faire avec des personnes que j’apprécie et avec qui je pourrai échanger sur la pose du stérilet, notre dernier coup de cœur voyage, le dernier livre qui m’a fait vibrer,et tiens, en parlant de vibrer…STOP. Envoie-moi un message privé si tu veux que je continue…pseudo bobo nous lit peut-être en cachette.

J’aimerai évidemment pouvoir le faire IRL avec tous ces gens que j’aime mais qui sont aux 4 coins de la France, du monde, de l’univers ou parfois à 10 minutes de chez moi (oui je sais que tu t’es reconnu) mais notre routine infernale complique ces rencontres et ces échanges.

Il est tellement difficile aujourd’hui de faire rentrer toutes les cases dans son emploi du temps.

(boulot- ami – chéri- famille- enfants- collègues-amant).

C’est donc pour moi une façon d’entretenir ce lien qui nous unit en quelque sorte.

Alors, toi et toi, que cela ne captive pas, arrête d’observer sournoisement derrière ton écran, ce qui te semble si inintéressant (la rime c’est cadeau).

Bonne soirée à tous et surtout à mes lecteurs voyeuristes !

Signature

, râleuse

5 réflexions sur “Le voyeurisme contemporain

  1. Heureusement que tu es la ma Cristina pour m’instruire moi qui n’ai pas instagram et qui utilise FB pour parler apéros 😉 Je t’avouerais que j’aime tes photos plus parce que souvent le ciel et la mer y sont bleus que pour tes capitons que j’ai omis de compter, me pardonneras-tu ?
    Bref je t’embrasse et continue à vivre ta vie comme tu l’entends 😉

    J'aime

  2. C’est pour cette raison que j’ai viré mes collègues de travail de mon FB… à cause de ce magnifique voyeurisme passif… quand on me demande, je refuse et parfois je bloque… si la personne n’est pas contente, tant pis !

    Aimé par 1 personne

  3. Je n’aurais pas su dire mieux – merci d’avoir écrit cet article ! 🙂 Ce que je supporte encore moins c’est que l’utilisation des réseaux sociaux viennent remplacer les moments qu’on pourrait passer ensemble, juste parce qu’en fait… on n’as pas besoin de se voir puisqu’on est amis sur Facebook et qu’on a rien à se dire !
    Sur FB, je trie. Instagram, je fais différemment, j’adore regarder de belles photos, et partager mes clichés. Et Twitter, je limite mon utilisation, comme tu dis, beaucoup de trash alors faut bien faire le tri aussi. C’est bizarre quand même les réseaux sociaux, c’est un peu la boîte de Pandore tout ça…

    Aimé par 1 personne

  4. bon… ben j’étais totalement passée à côté de la polémique du technicien Orange…
    Je suis assez d’accord avec toi concernant ce voyeurisme… même si les commentaires de certains m’étonnent encore! Je trouve que les réseaux favorisent tout au temps une certaine forme d’exhibitionnisme. On s’exhibe tous un peu (moi y compris!)… plus ou moins sur les réseaux… ça me pose autant question que le voyeurisme… qu’est ce qui fait qu’on partage des photos qui étaient, avant, privées, avec des centaines de gens que pour une grande majorité nous ne connaissons pas… ne connaitrons jamais… ? 🙂

    Aimé par 1 personne

Envie de dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s