« A star is born » : le film qui m’a fait du bien.

« ….In the shallow, shallow
In the shallow, shallow
In the shallow, shallow
We’re far from the shallow now ….lalalalalalala… ».

Je soupçonne presque toutes les personnes qui ont été voir le film « A star is born » d’écouter dorénavant la bande originale en boucle.

C’est mon cas, Monsieur n’en peut d’ailleurs plus car en plus de lui imposer, je la fredonne au lit, à table, en me brossant les dents et plus encore (me contacter si vous voulez en savoir plus).

Comme beaucoup de chansons du film, d’ailleurs.

Il m’arrive fréquemment de chialer dans le métro en écoutant « I don’t know what love is  » ou  » I’ll never love again « , et d’avoir les poils qui se dressent en écoutant les trois premières notes de  » Shallow « . C’est vrai, j’ai un avantage sur vous, de part mes origines. Ok, je sors.

J’ai découvert la voix de Bradley Cooper qui n’est pas que mignon, bon ok, super canon et irrésistible dans le film  mais aussi un interprète hors paire.

Il a pris des cours de chant et de guitare afin de parfaire son rôle et le résultat est totalement bluffant.

On ne présente plus Lady Gaga que l’on a le très grand plaisir de voir hors de sa zone de confort, dans un registre qui lui est inhabituel.

Si la bande son est exceptionnelle, elle sert surtout deux très grandes interprétations qui crèvent l’écran.

Pourquoi aller voir « A star is born » ?

Il faut savoir que ce film est la quatrième adaptation d’un film sorti en 1937, « Une étoile est née ».

Bradley Cooper, en tant que réalisateur et acteur, a souhaité le revisiter d’une manière plus contemporaine, mais le fondement de l’histoire reste bien le même. Dans cette version, il nous raconte l’ascension fulgurante d’une jeune chanteuse, Ally (jouée par Lady Gaga), sous l’impulsion d’une star déchue de la country, accro à la bouteille et à la coke, Jackson Maine (joué par Bradley Cooper), rencontré dans un bar où elle chante à ses heures perdues.

Ally est complexée par son physique, meurtrie par de nombreux échecs, malgré ses évidentes qualités vocales qui séduisent immédiatement le chanteur.

Evidemment, on ne peut s’empêcher de faire un parallèle avec Lady Gaga, alias Stefani Germanotta, elle aussi brune et New-Yorkaise, qui a connu des débuts difficiles et qui après des années de travail et de persévérance deviendra l’icône blond platine, Lady Gaga.

Vous l’aurez deviné, une idylle, que dis-je, une histoire d’amour fracassante nait rapidement entre la star en déclin et son élève prodige.

Une histoire d’amour comme on les aime. On rêve, on sent les papillons dans le ventre, on tremble, on bave.

Mais il n’y a pas que ça.

Bradley Cooper a justement réussi à garder le cap quand le film risquait de basculer dans le registre réducteur « eau de rose », c’est là toute la force du film.

« A star is born », c’est l’histoire d’une success story ornée de paillettes à gogo, de poudre aux yeux jetée à tous ceux qui baignent dans ce milieu. Milieu qui n’est pas si rose et qui fait d’innombrables victimes, sous les apparences trompeuses. Comment le couple Ally-Jackson va-t-il survivre dans cette jungle scintillante ?

Gardez en tête qu’il s’agit d’un mélodrame – la fin m’a laissé scotchée à mon siège pendant de longues minutes, baignée de mascara et de vicks vaporub.

L’alchimie entre les 2 acteurs est extraordinaire et offre au film une fantastique sensibilité, qui nous colle les frissons à de nombreuses reprises.

L’interprétation à fleur de peau de Lady Gaga est très réussie – on ne peut que saluer le judicieux choix de Bradley Cooper pour le rôle – que l’on a envie de porter dans son ascension.

Bradley est quant à lui, SUPER CANON, fidèle à lui-même : généreux et bienveillant, quelque soit le rôle qu’il lui soit donné d’interpréter.

Je n’ai pas pour habitude de parler ici des films que j’ai aimés, mais j’ouvre une exception pour celui-ci car je suis fatiguée de lire dans un certain type de presse, des avis de pseudos intellos qui reprochent justement ce que beaucoup de personnes ont apprécié.

Merci de nous laisser le droit de considérer à leur juste valeur les histoires d’amour – tout aussi loufoques soient-elles-, le côté mélodramatique, les émotions à fleur de peau, la passion.

Ce film donne envie de croire en ses rêves, alors foutez-nous la paix avec vos théories de scénarios creux, de regards vides, d’absence d’intellect.

On reprocherait presque à Bradley Cooper d’avoir les yeux trop bleus et d’être trop beau et à Lady Gaga de ne pas être maquillée (la transformation est d’ailleurs stupéfiante) et de chanter trop juste.

J-A-L-O-U-X

Ce film m’a fait réfléchir à mes priorités, à ce qui est réellement important sans que j’aie besoin de me triturer les méninges.

Et si on avait juste envie de rire, pleurer, chanter et s’évader pendant deux heures, sans se torturer le cerveau ?

Il faut en finir avec cette tendance qui consiste à crucifier les films et les livres « feel-good ». Gardez votre dictature de hauts-pensants pour vos dîners de cons et laissez-nous, membres du peuple, effectuer nos choix en toute liberté.

(à côté de cela, je vois des films adulés par la critique qui me donnent juste envie de me jeter par la fenêtre…allez comprendre pourquoi).

Gnangnan, guimauve, tralalère, pluie de paillettes, nanananana, Shalalalalalalalalow….

Signature

3 commentaires sur “« A star is born » : le film qui m’a fait du bien.

Ajouter un commentaire

  1. Autant te dire que j’étais dans le même état que toi à la fin! Et dans la salle, je n’étais pas la seule!
    J’ai trouvé ce film magnifique et vrai. Les musiques sont sublimes, les acteurs jouent à merveille. Pour moi c’est un vrai coup de coeur! Et je ne m’en cache pas – je suis depuis longtemps sortie de ma case rebelle qui déteste tout ce que les autres aiment!!

    Aimé par 1 personne

Envie de dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :