Avis sur « Une carte Postale du Bonheur »

Par Edith Desprez – Le 21 avril 2018 – – Note sur 5 : ★★★★

« …Coup de Coeur… »

« …Cristina De Amorim nous fait souvent rire dans son roman. Le sujet n’est pas drôle pourtant : la descente aux enfers d’une femme qui a succombé aux charmes d’un pervers narcissique. C’est une histoire vraie, la sienne, qu’elle nous confie en détail en changeant les noms. Mais l’émotion est intacte. La sienne est palpable, et la nôtre perdure bien après la lecture… »


Par Fanny du Blog Anything Is Possible– Le 17 avril 2018 – Note sur 5 : ★★★★

« …Un immense coup de coeur, une de mes plus belles lectures de l’année… »

« …Ne passez pas votre chemin parce que vous trouvez la couverture pas terrible ou que vous craignez un énième livre feel-good.

Cristina de Amorim est une auteure brillante qu’on a envie de prendre dans ses bras. Ses références sont excellentes. Forcément, force est de constater que nous partageons les mêmes goûts littéraires. Comment ne pas être sensible à sa plume ? Une Carte postale du bonheur est un immense coup de coeur. Une de mes plus belles lectures de l’année… »


Par Mag Mik – Le 17 avril 2018 – Note sur 5 : ★★★★

« …Un livre juste merveilleux ! Merci à vous pour ce bonheur partagé … la fin est juste magnifique ! »


Par Severine Castro – Le 16 avril 2018 –

« A lire de toute urgence »

« …Voilà un roman comme je les aime… Les romans qui me parlent des destins et des combats de femmes. Juliette n’est plus heureuse dans son couple et décide de demander le divorce. Chose faite elle rencontre Thomas qui fera tout pour s’attirer ses faveurs. Insidieusement cet homme rentre dans sa vie, lui dicte ses faits et gestes et petit à petit fait le vide autour d’elle. Émotion, colère, peine, des personnages attachants. Beaucoup de sentiments se mélangent dans ce roman. Un roman bouleversant sans aucune fausse note. Je vous laisse le soin de découvrir ce 1er roman de Cristina de Amorim… qui a été pour moi une CLAQUE !… »


Par 4BOOKINE– Le 15 avril 2018 – Note sur 5 : ★★★★

« …Un roman bouleversant de vérité… »

« …Ce roman est un booster. Un roman qui ouvre les yeux. Un roman qui nous fait pousser des ailes… Une autrice à suivre. Elle nous fait ressentir ses émotions, ses angoisses et son humour grâce à la fluidité de ces mots… »


Par Aude Book – Le 15 avril 2018 – Note sur 5 : ★★★★

« …J’ai eu du mal à le lâcher… »

« …j’ai adoré votre style, votre humour malgré tous ce moments difficiles, j’ai tremblé avec vous, votre côté #bridgetjones par moment… »


Par La Cacahouète Cosmique – Le 11 avril 2018

« …Le style est un des atouts du livre, on sent que Cristina en a sous la plume…. »

« …Un récit qui aurait pu être extrêmement froid et plombant à cause de la gravité du sujet abordé, mais Cristina a réussi à en faire un concentré d’humour et de légèreté où le maniement de l’auto-dérision et l’art du shopping apparaissent comme les ingrédients essentiels à la survie de son héroïne et des femmes en général !


Par Lecture Détachée – Le 10 avril 2018

« …Très bon roman… »

« Très bon roman ! L’histoire est familière, celle d’une femme, jusqu’ici parfaitement ordinaire, qui rencontre un homme dont la personnalité se résume à la manipulation de l’autre, des autres. J’aime beaucoup la lecture de ce livre… Un livre qui n’est pas sans rappeler l’excellent Mon roi de Maïwenn. Juliette est sensible, aimante, une meilleure amie et elle est une proie facile pour cet homme qui règne sur tous: il trouve la faille de Juliette et s’engouffre pour mieux l’attraper. Car oui, le fonctionnement du pervers narcissique est toujours le même: trouver la faille de l’autre, et jouer de cette faille afin que la personne se sente rien sans lui… Ce livre est un beau témoignage, sans trace de récit larmoyant. Je n’ai pas encore fini mais c’est une question de jour. L’écriture est vive et dynamique, les pages défilent à toutes allure ! Surtout que le sujet me touche assez.. Le combat d’une femme contre une relation abusive et toxique pour elle, mais dont elle ne se rend pas forcément compte. Ce livre qui nous pousse à porter un regard nouveau sur les relations amoureuses. À lire ! Je vous le recommande sans modération!… »


Par Ma Vie en livres – Le 10 avril 2018

« …Un véritable page-turner… »

« …Impossible de le lâcher avant de connaître le mot de la fin. Ben ouais, car tout au long de notre #lecture, nous souffrons avec Juliette qui se retrouve être la « victime » d’un pervers narcissique, Thomas. Elle nous émeut Juliette, son manque de confiance en elle la rend sympathique et touchante et puis… elle nous fait rire aussi avec son petit côté « Bridget Jones ». Toutefois, à plusieurs reprises, j’ai eu envie de rentrer dans le bouquin pour la secouer un peu mais surtout pour foutre quelques coups de latte à Thomas Tiens, c’est un #roman que j’aurai bien voulu #lire à l’époque où j’en ai côtoyé un de pervers narcissique (sans pour autant en avoir été la victime et heureusement…) ça m’aurait permis d’en apprendre davantage sur le fonctionnement de ces êtres méprisables et complexes… Pour ma part, ça aura été une lecture enrichissante dont j’ai également apprécié les citations et références littéraires tout le long de ma #lecture… »


Par Margaux Gilquin – Le 9 avril 2018

« …Bravo Cristina. Votre livre est à votre image : entier, honnête et terrrrrrriblement humain… »

« …Ce livre n’est pas un « feel-good ». Ce livre est un témoignage dont l’écriture fluide nous entraîne de chapitre en chapitre avec une charge émotionnelle de plus en plus dense. Si nous ne sommes pas Juliette, nous sommes son amie et nous voulons qu’elle se libère de cet amant toxique. Mais comme nous sommes son amie, nous savons que c’est par elle et elle seule, qu’elle réussira…. durablement, définitivement à se libérer… »


Par Celle qui aime les livres – Le 8 avril 2018

« …Ne vous fiez pas à la couverture de ce livre , ni à son titre qui fait penser je trouve à un roman feel good ! Ce livre est bien plus profond !

« …Cette histoire se lit d’une traite avec la boule au ventre et la rage au cœur !!! Et une question tout le long de la lecture : mais jusqu’où va -t’il aller ?
Et franchement : bravo à toutes les femmes qui subissent cette horreur et trouve la force de s’en extraire !!! Et bravo à Cristina pour ce roman tellement vrai et finalement plein d’espoir dans toute cette horreur… »


Par  Severine  – Le 4 avril 2018 – Note sur 5 : ★★★★

« …Une CLAQUE ! A LIRE DE TOUTE URGENCE… »

« …Voilà un roman comme je les aime… Les romans qui me parlent des destins et des combats de femmes. Juliette n’est plus heureuse dans son couple et décide de demander le divorce. Chose faite elle rencontre Thomas qui fera tout pour s’attirer ses faveurs. Insidieusement cet homme rentre dans sa vie, lui dicte ses faits et gestes et petit à petit fait le vide autour d’elle. Émotion, colère, peine, des personnages attachants. Beaucoup de sentiments se mélangent dans ce roman. Un roman bouleversant sans aucune fausse note. Je vous laisse le soin de découvrir ce 1er roman de Cristina DE AMORIMA qui a été pour moi une CLAQUE ! A LIRE DE TOUTE URGENCE… »


Par  Vania F. – Le 28 mars 2018 – Note sur 5 : ★★★★

« …Tu m’as beaucoup fait rire mais aussi tellement pleurer… »

« …J’ai fini ton livre cette nuit… comment te dire que ton livre et ton histoire m’ont bouleversée.
Tu m’as beaucoup fait rire mais aussi tellement pleurer…
En étant maman on se sent davantage concerné. Je me rend compte que personne n’est à l’abri et que l’on ne sait pas de quoi demain est fait…
La maturité de ton fils m’a époustouflée… et la manière dont t’en parles tout autant.
Je suis heureuse de voir que tu vas bien… que tu as trouver quelqu’un qui te mérites puisque il faut le souligner, tu es une grande femme et il faut te mériter. Je ne te connais pas personnellement mais te lire suffit pour te connaître … »


Par Severinette_books.and.life – Le  26 mars 2018 – Note sur 5 : ★★★★★

 » …J’ai adoré cette lecture qui aborde un thème difficile, on est touché et ému, on rit… »

« …Je vous présente ma dernière lecture qui a été un COUP DE CŒUR 💖, le premier de 2018 d’ailleurs… Si vous ne connaissez pas ce livre est paru ce mois ci aux éditions @editions_seramis, c’est le 1er de l’auteur @cristina_de_a et il faut absolument que vous le lisiez très vite !!!
Cette  » carte postale du bonheur » vous fera passer par beaucoup d’ émotions !!!
J’ai adoré cette lecture qui aborde un thème difficile, on est touché et émue, on rit avec le personnage tout en ayant mal avec elle… Bref je ne veux pas spolier donc je m’arrête ici mais lisez le vous ne serez pas déçu et vous passerez un beau moment ! »


Par Hello Book – Le 24 mars 2018 – Note sur 5 : ★★★★

« Je vous le recommande »

 » Malgré le thème abordé, le récit est très fluide. Il se lit rapidement, nous voulons savoir ce que va de nouveau vivre Juliette. Mais ne croyez pas que ce roman n’est que tristesse, il contient beaucoup d’humour et de belles émotions.

Ce roman ne vous laissera pas indifférent face à ce genre de situations. Je vous le recommande…« 


Par Cristelle sans H- Le 24 mars 2018 – Note sur 5 : ★★★★

« Bouleversant »

« Plein d’émotion. Prenant. On s’identifie complètement à Juliette, on dévore et on a hâte de savoir comment ça va se terminer ! »


Par Un Brin de Syboulette – Le 24 mars 2018 – Note sur 5 : ★★★★

« …Une carte postale du bonheur » est un roman qui est un hymne à l’amour… »

« …L’auteure a très bien su raconter le calvaire de Juliette, pourquoi elle réagit comme ça, pourquoi elle n’arrive pas à se défaire de l’emprise de Thomas, pourquoi elle ne voit rien contrairement à ses amis, sa famille… Elle livre avec justesse la descente de Juliette: descente physique, psychique, émotionnelle, relationnelle; mais aussi sa force qui la porte afin de pouvoir s’en sortir. A aucun moment de ma lecture, je n’ai jugé. A aucun moment, j’ai pensé que Juliette était idiote de se faire avoir comme ça. Peut-être parce que je connais tout cela mais je crois surtout que c’est grâce à l’écriture de Cristina. J’ai visualisé Juliette, Thomas, Camille, les parents; ils étaient là devant moi!! Et j’ai été, encore une fois, d’accord avec Juliette concernant les mères (encore un point commun!) »


Par Marie Kleber – Le 22 mars 2018 – Note sur 5 : ★★★★★

« …un bijou, un livre que toutes les femmes devraient lire, et pas que… »

« Je crois que ça ne m’est jamais arrivé avant…
De devoir faire une pause, de ne pas savoir si je vais pouvoir continuer tellement l’histoire prend aux tripes, tellement mon coeur se serre, les larmes pointent prêtes à exploser et moi à éclater en sanglots.
Ne doute jamais de toi Cristina de Amorim Auteure .Tu as écrit un bijou, un livre que toutes les femmes devraient lire, et pas que…
C’est face à mon histoire que je me retrouve, face aux heures noires, à cette impression que rien ne sera plus jamais comme avant.
Bravo pour ce livre. Bravo pour la belle femme et la merveilleuse maman que tu es.
Merci également aux Editions Seramis pour cette merveille!


Par Odette Moriceau – Le 22 mars 2018 – Note sur 5 : ★★★★★

« J’ai ADORE ce roman! »

 » …ça y est, je l’ai fini et je confirme, j’ai ADORE ce roman! C’est bien écrit, bien raconté, on s’identifie car Juliette, ça pourrait être chacune d’entre nous…son histoire fait froid dans le dos…J’ai ri, j’ai pleuré, je suis passée par toutes les émotions, ce qui prouve la grande qualité de l’auteure…Cristina, je vous félicite et espère un deuxième roman, moins douloureux pour vous mais tout aussi bien écrit.


Par Les Lectures de Moé  – Le  21 mars 2018 – Note sur 5 : ★★★★★

« …J’ai eu un énorme coup de cœur pour ce livre et le recommande vivement. Il m’était impossible de refermer le livre une fois commencé… »

« …Ce livre est un superbe témoignage. Le combat d’une femme contre une relation abusive et toxique pour elle, mais dont elle ne se rend pas forcément compte. Ce livre qui nous pousse à porter un regard nouveau sur les relations amoureuses (bien que n’importe quelle relation puisse devenir toxique). C’est une lecture légère à certains moments (les moments de complicité qu’a Juliette avec Tom, son enfant, ou son amie Camille), et une lecture qui fait très mal à d’autres moment (le comportement abjecte de Thomas envers Juliette). Un récit bouleversant qui démontre que nous ne sommes pas toujours maîtres de nos décisions, mais qu’on peut finir par s’en sortir. Le message que j’en ressors est que la vie est belle, et qu’il faut profiter des bons moments au maximum, et surtout s’entourer des bonnes personnes… « 


Par  Sheily – Le 19 mars 2018 – Note sur 5 : ★★★★

« …Une fois entamé, impossible de décrocher de la lecture de Une carte postale du bonheur. »

« …J’ai lu les 479 pages de Une carte postale du bonheur en quatre jours. C’est LE signe par excellence qui prouve que j’ai adoré ce livre. Pourquoi tant de plaisir à le lire ? Les raisons sont nombreuses. J’en partagerais trois en particulier.

D’abord pour le style de Cristina que j’ai retrouvé sur presque 500 pages. C’est drôle, c’est fluide (même dans les passages douloureux) et puis on a l’impression de lire les aventures d’une très bonne copine. En effet, dans cet ouvrage (comme sur le blog), j’ai eu l’impression de lire les propos d’une amie. J’avais le sentiment de connaître Juliette, de l’avoir déjà croisée. Et de l’avoir trouvée sympathique. Et ces sentiments créent forcément de la compassion. J’avais envie de lui donner mon avis. De l’aider… »


Par  The Eden of Books  – Le  16 mars 2018 – Note sur 5 : ★★★★★

« ...Mon deuxième coup de cœur de cette année !

Un livre à destination d’un public féminin… »

« …Lorsque j’ai vu passer la couverture sur les réseaux sociaux, j’ai de suite été attirée. La quatrième de couverture m’a également d’emblée poussée à en savoir plus. J’avoue que j’ai été piquée de curiosité et ravie lorsque la maison d’édition m’a proposée de chroniquer cette nouveauté. Cristina De Amorim est déjà connue sur la toile car elle possède un blog. 

J’ai été happée par l’histoire et les déboires de Juliette et, voulant en savoir plus, un peu comme « Mon amie Adèle« , j’avais du mal à m’arrêter. Même s’il s’agit d’un récit pas évident, on retrouve cependant beaucoup de sensibilité et d’humour. Le style est très fluide et naturel malgré que le récit est extrêmement détaillé. L’auteure écrit très bien et est douée pour faire passer les émotions. J’ai été touchée par le calvaire de Juliette, me disant que ce témoignage doit servir à toutes les femmes comme une mise en garde… »


Par Mes Jolis Mots, – Le 28 février 2018  – Note sur 5 : ★★★★★

« Je ne m’attendais pas à ça en ouvrant la 1ère page, une découverte ! « 

Vraiment Merci -et bravo- à #cristinadeamorim et aux #editionsseramis pour m’avoir envoyé quelques jours avant sa sortie en librairie #unecartepostaledubonheur, je l’ai dévoré…

Alors oui, on se demande comment Juliette peut en arriver là. Le diagnostique et la finalité paraissent rapidement évidents. Mais c’est ainsi : on est happés dans le récit, prisonniers avec elle de cette spirale faite de la dangerosité, de la violence, du pouvoir de la dépendance affective et de la manipulation.
Le roman est également bien écrit, avec une écriture fluide et des personnages parfaitement cohérents et crédibles, et quelques touches d’humour bienvenues.
Comme d’autres j’ai beaucoup pensé au film #monroi de Maïwenn.

Je ne vous en dis pas plus et ne peux que vous inviter à le découvrir à partir du 8 mars à sa sortie en librairie 💭💭 »

 


Par Dans la tête de Dounia-Joy  – Le  26 février 2018 – Note sur 5 : ★★★★★

« … je ne serais vraiment pas étonnée si ce roman voyait le jour à la télévision, car il ferait un très beau film … »

L’écriture est fluide, fraîche, sans langue de bois. Malgré l’histoire très dramatique et  triste, l’auteur réussit avec brio à mêler le drame à l’humour parfois cinglant mais jamais vulgaire.

Le livre délivre un très beau message : on peut toujours s’en sortir même quand on y croit plus et qu’on tombe au fond de l’abîme et qu’il faut toujours y croire.

La plume dévoile une grande sensibilité et un humour décapant, à l’image des articles de l’auteur sur son blog. Grâce à ce livre, on comprend, que le fait de tomber sur un pervers narcissique n’est en aucun cas un signe de faiblesse.

J’ai aimé les quelques chapitres partant d’un point de vue d’un autre personnage. D’ailleurs tous les personnages du livres sont très intéressants. Le plus bluffant est Tom, le premier fils de Juliette. En effet, du haut de son jeune âge, il fait preuve d’une maturité à couper le souffle. Je conseille ce livre à toutes les personnes qui souffrent par amour, toutes les personnes qui sont un jour ou qui sont sous l’emprise d’un homme toxique comme Thomas. Pour leur prouver qu’on peut s’en sortir, qu’il faut se battre, ne jamais perdre espoir, et toujours s’extasier des petits moments de bonheur…


Par Petite_etoile_livresque – Le  20 février 2018 – Note sur 5 : ★★★★★

« Un véritable coup de coeur »

On suit Juliette, presque 30 ans, maman de Tom 6 ans mais elle n’est pas amoureuse de son mari… après avoir demandé le divorce, elle rencontre rapidement Thomas qui met tout en place pour la séduire. Très attentionné, Thomas a tout du prince charmant mais il va vite rendre cette relation toxique et entraîner Juliette dans un tourbillon infernal.

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé l’histoire et ce thème qui ne peuvent pas laisser indifférent ! Plusieurs fois, comme sa famille et ses amis, j’ai eu envie de dire à Juliette : « méfie toi » voire même de la secouer ! J’ai souvent ressenti un mélange entre compassion et incompréhension !

Ensuite, l’écriture est fluide, prenante et addictive. J’ai lu cette belle brique de pratiquement 500 pages en à peine 48h. j’avais envie de savoir la tournure de l’histoire et surtout la fin ! J’ai été happée dans cette histoire.

Et même si l’histoire est touchante et parfois dure, l’écriture est pleine d’humour !

J’ai adoré le mélange subtil entre les 2 atmosphères ! J’ai adoré cette lecture, un coup de cœur.


Par Elodieuniverse – Le 18 février 2018 – Note sur 5 : ★★★★★

« Un roman « vrai », une histoire racontée avec son coeur »

Le personnage principal, Juliette est tombée sur un pervers narcissique et nous raconte avec sensibilité et humour sa terrible histoire. On ne tombe à aucun moment dans le coté larmoyant et l’auteure a su rendre l’histoire au plus proche du réel par des scènes de vie quotidienne, des événements… de charmeurs, ces hommes deviennent de véritables manipulateurs. Alors c’est simple de l’extérieur de dire « Ben ouvre les yeux cocotte! » mais ces personnes toxiques sont de véritables comédiens et savent très bien mettre sous emprise la personne qu’elle désire. L’amour n’est pas toujours rose et certaines relations sont plus complexes que d’autres. C’est une histoire qui prend au coeur car Juliette souffre mais les dommages collatéraux de cette relation vont être nombreux, je pense au petit Tom son fils. Bref, c’est un roman « vrai », une histoire racontée avec son coeur.


Par orlane_dreau – Le 17 février 2018  – Note sur 5 : ★★★★★

« Ce roman a été pour moi addictif. Une fois lancée, difficile de refermer le livre avant de l’avoir terminé ! »

J’ai aimé autant le fond que la forme. Ce roman, qui je le souligne est le premier de l’auteur, est vraiment bien écrit. L’histoire est très bien déroulée et illustre parfaitement le mécanisme destructeur qui s’enclenche lorsque l’on fréquente une personnalité de type « pervers narcissique » :  La séduction à laquelle il est difficile de résister puis la descente aux enfers.

J’ai aimé tout le travail d’écriture mené autour des personnages. Qu’ils soient principaux ou secondaires, leurs personnalités sont très bien travaillées. Coup de coeur pour le petit Tom.

Dans son roman, Cristina de Amorim réussi à traiter un sujet profondément sensible avec une touche de légèreté.

Je pense que le message qui est délivré est aussi important pour une personne victime d’un pervers narcissique que pour son entourage. Quand on a le malheur de croiser le chemin d’une telle personne on s’apprête à vivre un combat. Un combat qu’il est impossible de gagner seule et Cristina de Amorim montre ici le rôle important qu’occupent les proches. Nombreux sont ceux qui ne comprennent pas. Qui s’éloignent. Heureusement que certains restent attentifs et toujours présents, prêts à tendre la main et accompagner la victime vers la fin du cauchemar. C’est souvent long. Il y a souvent des rechutes. Ce n’est pas un combat facile à gagner mais Cristina de Amorim prouve que c’est possible et délivre un message positif et encourageant.

Je ne peux que vous inviter à découvrir ce roman à sa sortie le 8 mars prochain.


Par Les Petites Lectures d’Hélène, – Le 11 février 2018  – Note sur 5 : ★★★★★

« N’hésitez pas à le lire, vous ne le regretterez pas… »

« …J’ai beaucoup aimé ce livre qui décrit à la perfection la façon dont ces hommes (les pervers narcissiques) agissent ainsi que les conséquences désastreuses qui en découlent… Un livre qui n’est pas sans rappeler l’excellent Mon roi de Maïwenn. J’ai également beaucoup aimé la plume de l’auteur, très vive et dynamique!  »


Par les Lecture du Jour, – Le 8 février 2018  – Note sur 5 : ★★★★★

« Je suis complètement bouleversée par ce roman… »

Nous y suivons Juliette, qui après une séparation avec le père de son fils, rencontre et s’éprend d’un drôle de type (pour ne rien dire d’autre…). Ce qui est terrible, c’est que nous sentons, nous supposons où ce Thomas va la conduire et que j’ai eu continuellement envie d’aller aider, soutenir, aimer Juliette.
Les pages défilent sans s’en rendre compte, le récit est addictif et Juliette semble désormais être une amie proche à qui je me suis fortement attachée.

Je ne sais pas quelle est la part autobiographique de ce roman (intuitivement, je dirai grande, mais peut être que tout sa force réside là). Toujours est-il qu’il permet de décortiquer la manière dont Juliette est devenue cette « femme sous emprise » et qu’en exposant ces mécanismes, l’auteure nous donne des armes pour se défendre et s’en protéger. »


Par Laurie Lucas– Le 8 février 2018  – Note sur 5 : ★★★★★

« Un roman prenant, riche en émotions et qui ne peut laisser indifférent »

« …Écrit tour à tour avec tendresse, douceur et un ton mordant, mais surtout avec beaucoup d’humour, *Une carte postale du bonheur* est un roman prenant, riche en émotions et qui ne peut laisser indifférent … ».


 

 

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :