Je serai une petite sirène

Youpi, nous sommes enfin au mois de juin, ça commence à sentir les vacances, le monoï, les chouchous, les glaces, les boissons fraîches! Comment ça, tu ne le respires pas, ce doux parfum de l’été ? La pluie non-stop, la Marne qui veut s’inviter sur notre balcon, l’écharpe du matin, les collants, le ciel chaque jour... Lire la Suite →

Une question de temps

Nous avons tous l’air de dire que nous en manquons cruellement. Nous vivons dans l’ère de l’overbooking, du débordement, de la course contre la montre, de la recherche des minutes volées par un escroc dont nous ignorons tout ou presque. Nous aimons presque à dire que nous n’avons pas le temps d’aller faire pipi ou... Lire la Suite →

De la drague au harcèlement

A 38 ans, je crois que je ne me suis jamais fait autant draguer. J'ai passé l'âge de faire ma petite starlette mijaurée et déclamer avec une voix fine et aiguë, doublé d’un triple battement de cils : "mais non, je ne m'en rends pas compte" "mais non je me trouve trop moche" "mais non, personne... Lire la Suite →

1095 jours

1095 jours. A l’heure exacte à laquelle se publiera ce billet, cela fera exactement 1095 jours que tu es entré dans ma vie avec ta chemise rose à fleurs (que tu as eu la bonté de faire disparaître depuis), tes savons de Marseille, ta petite fille aux airs de princesse (juste aux airs), ton eczéma... Lire la Suite →

A toi, toute nouvelle maman.

Suite à mon billet sur les difficultés rencontrées par l'homme, après l'accouchement de sa tendre moitié, je reviens aujourd'hui pour parler aux femmes, suite aux nombreux messages reçus. Parce qu'il faut le dire, il n'y a pas que les femmes qui souffrent de la grossesse et des multiples conséquences déjà évoquées ici bien assez souvent.... Lire la Suite →

« Les yeux de la mama »

C'était jeudi dernier. Mon 4ème jour d'assignation à résidence. Je réussissais enfin à déplacer mes fesses qui criaient au secours. Je ne sais pas si c'est parce qu'elles ne supportaient plus d'être prisonnières de Mickey dans mon boxer de chez Undiz ou parce qu'elles avaient créé une relation trop intime avec le lit. Arrivée sur... Lire la Suite →

A la faveur de l’automne

Est-ce vraiment possible que notre cœur puisse vivre et ressentir les choses au gré de saisons ? Parfois complètement décalées, en avance, en retard, folles, lunaires, un peu racoleuses, parfois trompeuses ou prometteuses, les saisons peuvent-elles guider sciemment notre comportement ? Clouée au lit depuis 3 jours sans pouvoir bouger le petit orteil, le mot hernie discale... Lire la Suite →

Fraîchement sortie de l’avion, de retour dans la cohue parisienne, je n’avais pas prévu de reprendre la plume aussi rapidement. Mais après de longues minutes à attendre un taxi, à voir les gens courir et s’enfuir dans tous les sens, se bousculer, s’ignorer et à sentir à nouveau cette boule de stress s’emparer de moi,... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑