Et le confinement, ça se passe comment ?

Il paraît que cela fait 45 jours que nous sommes confinés. Je dois avouer que j’ai dû compter sur le calendrier, ne faisant pas partie de ces personnes qui se disent au bout du rouleau (de PQ), et dont la vie a basculé dans un livre de Stephen King. J’ai la chance de pouvoir travailler de la maison et de ne pas avoir été mise … Continuer de lire Et le confinement, ça se passe comment ?

« Le consentement », de Vanessa Springora.

 » Depuis tant d’années, je tourne en rond dans ma cage, mes rêves sont peuplés de meurtre et de vengeance. Jusqu’au jour où la solution se présente enfin, là, sous mes yeux, comme une évidence : prendre le chasseur à son propre piège, l’enfermer dans un livre. » Il m’aura fallu près de dix jours pour me remettre de la lecture du premier livre de Vanessa … Continuer de lire « Le consentement », de Vanessa Springora.

« This is us », ce serait un peu de nous ?

  Il faut croire que de publier mon article d’hier m’a donné envie de braver fatigue, faim et sommeil pour pousser de nouveau la porte du blog. Deux billets en 2 jours, quel record pour celle qui n’y avait plus mis les pieds depuis presque six mois. Appelez-moi ingrate ! C’est que ces dernières semaines, je regarde une série qui – en plus de me faire … Continuer de lire « This is us », ce serait un peu de nous ?

Moi, les réseaux, la société.

Un petit crochet par ici pour donner des nouvelles, entre mon poke bowl végétarien (ils se sont trompés), mon clavier et mon coca zéro. J’ai reçu pas mal d’adorables messages s’inquiétant de ma disparition du blog et des réseaux sociaux. Hey, comment on faisait avant ? Bientôt trois mois que je n’étais pas passée vous voir. Tout d’abord, si je ne poste plus de billets sur … Continuer de lire Moi, les réseaux, la société.

Laissez-nous le choix.

Si vous avez réussi à faire abstraction du déversement médiatique autour de – encore et toujours – « l’affaire Benala », vous n’avez pas pu passer à côté du nouveau 11 septembre. Pas de tours qui s’écroulent, pas de milliers de morts, pas de déclaration de guerre. Quoi que. Le 11 septembre dernier, Bertrand De Rochambeau, président du Syndicat national des gynécologues obstétriciens, comparait l’avortement à un … Continuer de lire Laissez-nous le choix.

L’amitié à l’ère des réseaux sociaux.

AVERTISSEMENT : ce billet est sponsorisé par l’amicale des nostalgiques des années 80 ou des vieux cons, au choix. Ces années où il n’y avait pas de mails, pas de réseaux sociaux, pas de téléphone portable, celles des « Salut les petits loups ». J’ai cent ans. C’est vraiment la réflexion que je me fais en arrivant à ce constat. Cela fait déjà un moment que je me … Continuer de lire L’amitié à l’ère des réseaux sociaux.

Sexualité (s)

Eté 1995. Elle venait d’avoir 18 ans. Il en avait 22. Il était brun et ténébreux, il parlait peu mais son regard était plus bavard qu’une réunion de sophistes. Elle était jolie, elle le savait mais elle n’en jouait pas plus que ça. Elle croyait au grand amour. Elle l’attendait d’ailleurs toujours. C’est en douceur, à coups de poèmes et de je t’aime qu’il l’a … Continuer de lire Sexualité (s)

Publier son premier roman, et après ?

Nombreuses sont les personnes qui pensent que parce que j’ai réussi à faire publier mon roman, je suis désormais une star interplanétaire et que tout le travail est accompli. Je n’ai plus qu’à boire des spritz en terrasse, les doigts de pieds en éventail et signer des autographes. Détrompez-vous, les amis. Je souhaitais lever le voile sur cette méprise et peut-être faire profiter les nouveaux … Continuer de lire Publier son premier roman, et après ?

La quête du bonheur absolu

C’est avec un air certain de vacances, le soleil caressant la peau enfin dénudée après de trop longs mois d’hibernation, les verres de mojitos qui s’entrechoquent et les joies de passer ses journées dehors, que ce week-end s’est écoulé. Certes, l’épilation n’est peut-être pas encore au point, le vernis imparfait, le cheveu rebel, mais j’étais bien. Et si j’ai commencé le dernier opus de Virginie … Continuer de lire La quête du bonheur absolu