« Changer l’eau des fleurs », de Valérie Perrin.

Le temps file entre les doigts, si vite que j’ai parfois l’impression de ne plus le toucher. Mille grains de sable qui s’échappent. A mon grand regret, mes journées ne me permettent plus de rédiger régulièrement de chronique sur les lectures que j’ai appréciées et que je souhaite partager avec vous. Il y en a eu dernièrement un grand nombre, mais il est certain que … Continuer de lire « Changer l’eau des fleurs », de Valérie Perrin.

Rencontre avec Mathieu Menegaux.

Credit Photo @Albin Cela faisait quelques temps que je voyais défiler sur les différents réseaux sociaux les deux romans de Mathieu Menegaux, « Un fils parfait » et « Je me suis tue », la plupart du temps avec d’excellentes critiques. Le 26 janvier dernier, je le croisais à la Soirée du Grand Prix des Blogueurs Littéraires (remporté par Véronique Olmi, avec le non moins excellent et bouleversant Bakhita). … Continuer de lire Rencontre avec Mathieu Menegaux.

Lecture coup de coeur « Tu comprendras quand tu seras plus grande », par Virginie GRIMALDI

Sur la quatrième de couverture du livre, une promesse : « En le refermant, on n’a qu’une envie : se délecter des petits bonheurs qu’offre la vie ». Ce livre, je l’ai terminé il y a quelques minutes. L’amoureux a voulu nous prendre en photo, mes yeux de panda et moi, pour immortaliser ce que refermer la dernière page a provoqué en moi. Je l’ai menacé de mort. … Continuer de lire Lecture coup de coeur « Tu comprendras quand tu seras plus grande », par Virginie GRIMALDI

« Marie d’en haut », par Agnès Ledig, un hymne au bonheur.

Alors que j’attends depuis des semaines le nouveau diamant de Virginie Grimaldi, « Tu comprendras quand tu seras plus grande », trois livres me faisaient de l’œil sur le bord du lit, à côté de la petite boule de neige marmottes et de Notre Dame de Fatima. Je les ignorais comme cela n’est pas permis, me disant que si le facteur daignait enfin m’apporter le livre de … Continuer de lire « Marie d’en haut », par Agnès Ledig, un hymne au bonheur.

« Les gens dans l’enveloppe », mon dernier coup de coeur littéraire.

Ce jour là, je n’avais pas le temps. Je m’étais arrêtée rapidement à la Fnac Saint-Lazare, en prenant le risque de perdre mon train. Qu’est-ce qu’on ne fait pas pour ses enfants …mais l’ado avait besoin de livres. En passant devant les coups de cœur de la Fnac, je n’ai pas pu m’empêcher d’être irrésistiblement attirée par la couverture du livre d’Isabelle Monnin, « Les gens dans … Continuer de lire « Les gens dans l’enveloppe », mon dernier coup de coeur littéraire.