Je ne réaliserai jamais mon rêve de petite fille

Crédit Photo

Dans un billet écrit il y a quelques mois,je vous parlais(c’était ici : La liste de mes envies) d’un de mes rêves de petite fille,d’un souhait que j’ai toujours eu dans un petit coin de ma tête et une grande partie de mon coeur.

C’est un des rêves les plus communs qu’il soit pour une petite fille, pour une jeune adolescente et ensuite pour une femme.

Cela peut sembler enfantin, capricieux, voir même has been.

Pourtant moi, je l’assume,ce rêve.

J’ai toujours rêver de me marier.

C’est aussi con que ça.

Quand je dis me marier, c’est le tralala de A à Z, la demande digne d’un film, dans un endroit inattendu et un moment inespéré,les larmes,les cris,les doutes et le OUIIIIIIIIIIII!

C’est faire dessiner ma robe idéale, cette robe que je m’imaginais longue, avec les épaules dénudées et un voile en dentelle.

C’est composer moi même mon bouquet que je souhaite simple et élégant.

C’est faire les magasins avec mes demoiselles d’honneur.

C’est penser aux gens que j’aime et que je souhaite voir présents ce jour.

C’est avoir des sanglots qui se coincent dans la gorge, alors que se joue la marche nuptiale.

C’est une lune de miel digne d’un conte de fées,tout ça, tout ça et bien plus encore.

boucles-et-voeu-de-mariage-13976817
Crédit Photo

Niais, ce billet, n’est-ce pas?

Oui,je suis encore une petite fille.

Je vous en parle parce que je sais aujourd’hui que je ne le réaliserai jamais,ce rêve.

Pauvre petite, il y a pire dans la vie, n’est-ce pas?

Oui, je le sais.

Et je passerai à autre chose, soyons tous rassurés, dormons tous tranquilles.

Mais cela me fait du bien d’en parler, c’est comme si j’exorcisais un peu ma désillusion, car je ne peux le faire avec mon amoureux.

Ne vous inquiétez pas, il n’en saura rien, il ne me lit pas ici, je le préfère ainsi.

Donc, je recommence, je sais aujourd’hui que je ne réaliserai jamais mon plus grand rêve de petite fille.

Parce qu’une autre que moi est passée avant.

C’est elle qui a eu le droit à la demande en mariage sur une plage déserte, à l’accomplissement de ses désirs les plus chers, au « je te choisis pour toute la vie », à la lune miel à Hawaï.

Crédit Photo
Crédit Photo

Puis elle a brisé ce qu’il avait construit pour elle,pour eux, elle a décidé de la suite autrement.

Alors, il n’a pas envie de recommencer.

Elle a détruit toute la bienveillance et l’expression ultime du bonheur que pouvait signifier cet acte d’amour et de confiance.

Alors, il ne le fera jamais pour moi.

Alors, il ne le fera jamais avec moi.

Il a eu la franchise de me le dire, pour que je ne me fasse pas d’illusions.

Il n’a plus envie.Plus envie de montrer et de crier son amour devant les autres, il préfère rester caché.

Elle a pris ma place et je ne pourrai jamais la reprendre.

Elle est passée comme un feu qui empêche toute végétation de repousser à l’endroit où tout a brûlé.

Crédit Photo
Crédit Photo

Ce n’est pas pour moi qu’il aura eu la joie de crier à la terre entière q’elle avait dit oui et qu’il était le plus heureux des hommes.

Je ne serai jamais Madame, je serai toujours la copine, la concubine, l’amie,la compagne.

On ne dira jamais Monsieur et Madame.

Moi,je pensais qu’après toute la souffrance qui m’avait été infligée et que j’avais acceptée car j’en étais en partie responsable,j’allais y avoir droit aussi,à ce petit arc-en-ciel de bonheur.

Moi,je pensais qu’un jour, quelqu’un allait vouloir que je lui appartienne pour la vie.

Crédit Photo
Crédit Photo

Moi, je pensais qu’après le noir, il n’y avait que du blanc.

Mais non, la vie est colorée de mille teintes nuancées, et on ne choisit pas toujours la couleur du jour.

Mais oui, la vie peut nous offrir d’autres douces friandises, de surprenantes jouissances et d’autres voluptueuses saveurs.

« Le bonheur et l’épanouissement ne passent pas inévitablement par le mariage », je le sais,mes amis me le répètent souvent pour me consoler,mais peu m’importe, cette phrase seule ne me suffit pas.

Crédit Photo
Crédit Photo

C’est juste un rêve.

Mais je suis arrivée trop tard.

C’était juste un rêve qui le restera, un rêve.

Et aujourd’hui, je le sais, je ne réaliserai jamais mon rêve de petite fille.

Mais,laissez-moi, au moins,rester une petite fille.

 

Vous avez dit maman super-héroïne ?

Petit billet en passant car je manque de temps.

Et oui je suis une working girl, maman et qui plus est, femme et compagne (ce qui sous-entend que j’ai un amoureux, vous me suivez ?)👍.

Donc je n’ai pas le temps mais je supprime ma pause déjeuner pour vous parler (pas plus mal après mes dernières dérives gastronomiques).

Car il y a quelques semaines, j’avais été exaspérée par le billet d’une blogueuse qui censurait lourdement les mamans (je cite) : « qui se prennent un peu trop pour des supers héroïnes ».

Le droit à la parole et à la liberté d’expression n’ont jamais été autant d’actualité et je suis la première à les revendiquer.

J’ai donc le droit, à mon tour de m’exprimer à ce sujet.

J’avais lu ce billet au petit-déjeuner et en avais recraché mes tartines de pain complet ( je prends soin de ma ligne, si si, je vous jure)!

Mon amoureux me demandait pourquoi je me mettais dans cet état et j’ai donc commencé la lecture dudit billet à haute voix (ceci dit au passage, il a été un peu choqué aussi).

Puis mon exaspération passée et divers échanges avec d’autres blogueuses sur ce texte, je suis redescendue en température (je bénéficie grâce à mon caractère latin d’une grande amplitude thermique et peux donc passer du 37 au 50 très facilement, pas de panique à avoir).

Ce matin, je discutais avec un (j’ai bien dit UN) collègue au bureau qui me disait textuellement

« Je ne sais pas comment vous faites.

Moi je suis célibataire et n’ai pas d’enfant et pourtant, je  n’ai le temps de rien faire. Vous méritez vraiment une médaille ».

Et tilt, incroyable ! Mot magique : MEDAILLE.

Dans ce fameux billet (attention, ce n’est pas une attaque personnelle, je m’exprime juste sur cette thématique à laquelle je suis particulièrement sensible), il y était justement dit ironiquement « Et alors tu veux une médaille ? ».

Parce qu’il paraît que  nous revendiquons souvent être des supers nanas parce que nous travaillons, nous occupons de la maison, des enfants et de notre vie de couple.

Jongleuse-du-quotidien--2-
Crédit photo :http://www.zen-et-organisee.com/

Alors j’ai envie de rappeler, très succinctement, ce qui n’est manifestement pas évident de constater pour tout le monde. 🆘

Non, ce n’est pas si simple que ça de trouver du temps pour soi et il ne suffit pas de vouloir pour le pouvoir car quand tu as passé  10 heures au bureau, que sur le chemin tu vas faire les courses pour le dîner, tu arrives à la maison, tu es décalquée mais là tu changes de casquette et avec le sourire s’il te plaît…ta journée est loin d’être finie.

Tu revêtis alors ta combinaison de maman qui te prend une bonne partie de la soirée entre le bain, le dîner, les devoirs et trouver un petit moment pour jouer, ou lire une histoire.

Et quand ils sont couchés, tu crois que c’est gagné ? Et bien pas forcément, car c’est comme au théâtre, il y a souvent le rappel (voir plusieurs)🎵.

Entre temps tu dois avoir le temps de t’occuper de toi : par exemple faire un soin pour ne pas avoir de la paille à la place des cheveux, te mettre du vernis (c’est pas parce qu’on est maman qu’on n’aime pas être féminine, si si, je vous jure), te couper simplement les ongles pour ne pas faire peur, faire du sport  ou simplement prendre un verre  avec une copine.

Et ta vie de couple alors ? Ah merde, elle est plus qu’importante elle aussi et si tu veux qu’elle soit toujours là et bien tu la soignes, hé oui.

Tu organises des dîners ou des escapades en amoureux, tu prends le temps de choisir une tenue sexy pour plaire à ton homme (même avec des enfants on peut avoir une vie sexuelle très active, si si je vous jure 😊.

Mais on voit nos amis quand là-dedans ? On va quand au cinéma au théâtre, voir un concert ?

Oui parce qu’on a une vie sociale aussi…si si, je vous jure.

Et bien  effectivement, on fait tout pour le trouver ce temps.

Mais cela nécessite une organisation et ce n’est pas si simple.

Personnellement, j’arrive à concilier tous ces paramètres qui sont pour moi indissociables et indispensables à mon épanouissement personnel.

Je l’ai dit maintes fois, je ne pourrai pas être uniquement maman.

J’ai besoin de me sentir femme aussi et d’avoir une vie de couple aussi pimentée qu’harmonieuse.

J’ai la chance d’avoir un amoureux plus que parfait (ah cette guimauve…) qui m’aide énormément dans mon quotidien ❤️.

Je vais au sport le midi et m’aménage des créneaux pour voir des amis, sortir et même partir en week-end sans enfants.

Je ne parle même pas ici des tâches administratives et autres petites choses que nous avons toutes
à faire, nous, communes des mortelles. Je vous dispense des lessives et du repassage, je suis bien bonne 😁.

Encore moins de tenir un blog, faire des études ou des activités en parallèle.

Il ne faut pas croire que c’est tout 🌹.

Je me couche souvent très tard et ai donc la sensation d’être fatiguée en permanence…je recherche toujours un vendeur de temps. Vous me dites si vous le trouvez?

Parce que je veux tout ça. Et encore ça. Et j’y arrive.

Et surtout, je suis heureuse ainsi avec mon joyeux fouillis et mes journées supra chargées.

Mais je ne peux pas accepter qu’on dise que « Quand on veut du temps, on en trouve point barre » et surtout que l’on dénigre tout ce que l’on fait pour y arriver. Parce qu’on y arriiiiiiiiive!
Et je suis loin d’être la seule.

Ce serait trop simple. Et bordel que j’aime cette complication finalement.

Sans rancune.

Des bisous 😘

P-S : Oui des fois, je trouve qu’on mérite vraiment une médaille.

Crédit Photo: http://nodshop.com/cadeau-original-gadgets-/
Crédit Photo: http://nodshop.com/cadeau-original-gadgets-/