Relativisons, positivons.

Oui parce qu’après les tourbillons, les frémissements dans le bas du ventre, les giboulées familiales,et j’en passe, je pourrai avoir envie de me mettre au fond du trou. Après tout, je suis humaine. Ce lundi,j’ai appris le décès d’un ami de la famille,dans un accident. Stupéfaction, tristesse, sentiment de n’être rien dans ce monde,dans lequel... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :