Ce qui coule dans mes veines 

Comme les enfants, je compte les dodos. Donc,dans 4 dodos,et autant de journées probablement bien occupées, je vais enfin pouvoir te retrouver. C'est parfois dur pour moi de vivre ici où tu aimes jouer à cache-cache. Tu t'es fait si rare dernièrement. A cause de tes absences répétées, j'ai été bien souvent de mauvaise humeur... Lire la suite →

Cette année, nous avions décidé de ne pas rester à Paris pour le réveillon du 31 décembre. En somme, ne pas céder à cette quasi obligation qui nous est presque imposée de faire absolument quelque chose de fabuleux pour la Saint-Sylvestre. Nous allions profiter de ne pas avoir les enfants pour nous prendre quelques jours... Lire la suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :