Un week-end, un sentiment de honte, une belle rencontre.

Vous avez été nombreux (au moins 10…oui, à mon niveau, c’est beaucul) à vous interroger au sujet de ma disparition de la blogosphère au cours des dernières semaines. N’appelez pas la brigade des mineurs disparus, j’ai un peu plus de 18 ans, même si je sais (bande de petits fous), que je ne les fais pas, alors ne les dérangez pas pour cela, tutto bene. … Continuer de lire Un week-end, un sentiment de honte, une belle rencontre.

Relativisons, positivons.

Oui parce qu’après les tourbillons, les frémissements dans le bas du ventre, les giboulées familiales,et j’en passe, je pourrai avoir envie de me mettre au fond du trou. Après tout, je suis humaine. Ce lundi,j’ai appris le décès d’un ami de la famille,dans un accident. Stupéfaction, tristesse, sentiment de n’être rien dans ce monde,dans lequel nous ne faisons que passer. Et sa fille qui me … Continuer de lire Relativisons, positivons.

« Juste avant le bonheur  » : Lectures ou Humeurs ?

À la fin de ce billet, il va bien falloir que je le classe dans la catégorie « lectures ou humeurs ». Pourtant j’en suis incapable. C’est la lecture de ce livre qui a déclenché ce flot d’émotions en moi, de cela j’en suis sûre. Vous aurais- je parler de ce livre s’il ne m’avait pas bouleversée ? J’en suis moins certaine. Vous aurais-je parler de ce mélange … Continuer de lire « Juste avant le bonheur  » : Lectures ou Humeurs ?