Vacances A5

Ce matin, sur Paris, il fait tout gris. Je crois que demain, ce sera le cas aussi. Pourtant, je m’en secoue le sein gauche, voire même le droit. Moi, j’attends midi. Parce qu’à midi, aujourd’hui, après 27 rondades et 15 nuits sans dormir, nous entamerons 3 semaines A5, en 3D. Vous suivez ? Demain matin, décollage … Lire la suite Vacances A5

Sea, Sex & Sun ? (ou les grandes vacances avec des enfants)

L’été approche (je n’y crois pas une seconde si je regarde par la fenêtre, emmitouflée dans mes charentaises), bientôt le Sea Sex & Sun time! Ah, cet adage que l’on criait sans vergogne à l’approche de l’été quand on avait 17 ans! Est-il toujours d’actualité, 2 décennies plus tard, 3 enfants en prime? Comme tu le … Lire la suite Sea, Sex & Sun ? (ou les grandes vacances avec des enfants)

Nous ne retiendrons que la douceur

Nos cœurs se remplir d’amour en les entendant mettre la table du petit-déjeuner, bien que nous aurions préféré que leurs petits corps chauds restent plus longtemps enveloppés dans leur couette molletonnée. Toucher la liberté, le ciel et le silence lors de nos ballades sur ces longues étendues de plages désertes. Apprendre de nouveau à vivre … Lire la suite Nous ne retiendrons que la douceur

Une leçon de savoir-vivre dans les Cyclades

Après 3 semaines d’absence,me voilà rentrée des Cyclades, bronzage au top (bronzage que je perdrai au bout d’une semaine à Paris,oui,je sais) mais moral en berne après ce retour (qui ne s’améliorera pas si la pluie décide de rester). Bon,il faut se ressaisir,je viens pourtant de passer les plus belles vacances de ma vie,vacances où … Lire la suite Une leçon de savoir-vivre dans les Cyclades

Lisbonne, mon amour

Nous sommes tous pareils, dès que les journées s’écourtent, on pense vacances, soleil et chaleur. Ce week-end, nous sommes partis à Provins (pas dans les Cévennes, pour ceux qui ont suivi). C’était chouette, je ne connaissais pas du tout. Et pourtant, c’est de Lisbonne que j’ai envie de vous parler aujourd’hui. Nous avons tous dans … Lire la suite Lisbonne, mon amour