Sans filtre

Quand je suis allée voir la pièce de théâtre avec et de Laurent Baffie « Sans filtre », j’ai aisément fait le rapprochement avec la vie d’entreprise.
Dans cette dernière, Laurent Baffie va consulter un médecin parce qu’il ne comprend pas ce qui lui arrive: tout à coup, il n’a plus aucune retenue, il dit TOUT, absolument TOUT ce qu’il pense (avec la finesse que nous lui connaissons).
Imaginez- vous un seul instant, ne plus prendre de pincettes avec qui que ce soit et lui dire ce qui vous passe par la tête, sans vous soucier des conséquences.
Sans avoir peur de choquer, de ne pas plaire, ou de se faire des ennemis.
Et bien je suis persuadée qu’au quotidien, si on enlevait ce satané filtre, on se créerait un max d’emmerdes.
Je me suis posé la question de mon comportement de tous les jours, au bureau.
Est- ce que je suis hypocrite?
Est- ce que je suis fausse?
Parce qu’il ne faut pas se mentir, si je ne portais pas un masque parfois, mes journées seraient épiques!

À La question de Camilla « Est- ce que je peux juste te poser une toute petite question »,je répondrai « Encore une question conne comme hier ou tu as élevé le niveau aujourd’hui? »,à la place de « Oui, bien sûr ».

Au quotidien « Ca va? » de Raymonde, j’aurai envie de dire« Mais pourquoi tu me poses cette question, je sais que tu en as rien à foutre.Non ça ne va pas, marre de voir ta gueule,va te coiffer un peu et mettre un peu de déo au passage ». A la place je me contente de dire, tel un robot, « Très bien, merci ».

À la question de Gaston « Je ne te dérange pas ? », je lui rétorquerai « Bah comme tu le vois,tu es la 150 ème personne à rentrer dans mon bureau ce matin alors ouais tu me déranges un peu, en fait non, tu m’emmerdes »,au lieu de « Mais non, je t’en prie ».

À la question de Priscillia (pour la millième fois) « Alors, ça se passe toujours aussi bien avec ton mec », je répondrai « Bah oui espèce de chaudasse, tu attends peut-être que je te dise le contraire pour lui sauter dessus », en remplacement de « Oui, très bien, c’est un mec vraiment génial, nous somme très heureux ».

À la question de Lolita « Je ne peux accéder à rien sur mon PC, je ne comprends pas, tu peux m’aider », je lui dirai « Bouge toi le cul grosse feignasse,tu as cru que j’étais ton assistante?Et bien non!! Démerde- toi », à la place de « Deux minutes, je vais regarder ».

Et probablement,celle qui a tendance à m’irriter le plus,Princesse Sarah, tous les matins (tous, sans exception) à la cafétéria qui me crie dit cyniquement,« Je ne sais pas comment elle fait, Cristina,tout lui va,elle,il faudrait qu’elle nous livre son secret »…je lui esquisse généralement un sourire et la remercie pour son compliment, alors que le petit Démon qui sommeille en moi a envie de lui souffler« Et bien je souffre ! Je ne mange pas 3 pains au chocolat tous les matins; je vais à la gym 2 fois par semaine et je regarde mes enfants manger des frites.T’as qu’à faire pareil ».

Source Pinterest
Source Pinterest

Une envie subite d’être grossière,d’insulter,de tirer des cheveux.

Appréciez comme mon Démon Intérieur me rend méchante.

Je vous rassure,tout le monde ne me suscite pas ce genre de réaction. Certains sont très doués pour cela.

Le peu de fois où j’ai envoyé péter mon filtre,les gens n’en revenaient pas,ils ont mis ça sur le compte de la fatigue.

Mais non, la douce et souriante Cristina n’est pas comme ça en vrai.
Alors, est- ce que cela signifie que nous avons tous une double personnalité?
Je commence à avoir peur là, je suis de signe astrologique gémeaux,en plus.

Source Pinterest
Source Pinterest

Faudrait peut- être que j’aille voir quelqu’un?
La vie d’entreprise est ainsi.Certains appellent cela de la diplomatie.
Sinon ce serait clairement l’anarchie, non?
Je me rends compte que beaucoup de gens portent un masque.
C’est une forme de protection, un anti-vol.
Parce qu’au travail, on est censé être juste professionnel, sans aucune émotion.
Notre vie privée doit rester dehors.
Sauf que moi j’ai un peu de mal avec ça, je suis assez spontanée et aime à être nature.
Alors, parfois j’en souffre un peu, je l’avoue volontiers.

Et j’admire les collègues qui ne portent presque jamais de filtre,et il y en peu,il faut se le dire.

Et vous, êtes-vous du genre à dire tout ce que vous pensez au boulot ou à être plutôt diplomate?

Petit billet pour petit coup de gueule

Pourquoi as-tu décidé de blogger ?

Question existentielle à laquelle j’ai évidemment du répondre au cours des deux dernières semaines.

Pas de problèmes, après tout, quand on publie des articles sur le Web,qu’ils soient bons ou mauvais, on est bien évidemment exposés.

Exposés à la critique, méchanceté, incompréhension ou médisance.Soit.

Mais pas que…

On peut également recevoir des commentaires, des messages ou des points de vue très constructifs et positifs et même parfois se sentir compris. CHOUETTE.

Le but principal restant le partage et l’échange, non ?

Alors à toi, toi et toi aussi qui dit ne pas comprendre pourquoi je raconte ma vie(parce que pour toi cela se limite à cela, raconter sa vie), que c’est pitoyable et humiliant (si c’est le cas, c’est pour moi, alors ta gueule), il faut que tu saches (en chanson):

Celine-Dion-scandale-financier

( source : http://www.legossip.net/)

  • Que tu crois que tes statuts FB dans lesquels tu dis que tu es chez Carrefour, chez Momo l’épicier, à la piscine, chez le coiffeur, à la messe, chez l’esthéticienne en train de te faire enlever les poils (est-ce qu’on a besoin de savoir que tu es poilu(e) ? Beurk) ou rue Lecourbe, c’est orgasmique pour nous ? Et bien ce n’est pas le cas, navrée de te décevoir et surtout de te l’apprendre (étonnée que personne ne te l’ai dit avant).

 

  • Que tes 30 selfies par jour dans des positions langoureuses (limite euh…indécentes ), personnellement, (mais cela n’engage que moi, of course)…et bien, je n’en peux plus et je m’en contre-tape !! (je vais faire rentrer ce verbe dans le Petit Robert car « tape  » simplement n’est plus suffisant dans certaines situations, vous ne trouvez pas ?

 

  • Que tu fais partie de ces gens qui sursautent dès que leur mobile émet un son (serait-ce une alerte twitter, instagram, facebook, snapchat, viber, ouah j’ai des amis !!!!) et bien, que cela me fait de la peine pour toi…vraiment. Désolée de te le dire.

 

  • Que tu dis ne pas être adepte des réseaux sociaux (oui il y a aussi des toi comme ça), pourtant quand j’y suis (souvent, je le reconnais volontiers), tu es tout le temps connecté(e) mais effectivement tu ne commentes ou postes jamais rien, parce que toi tu as une vie, m’enfin ! Je ne te crois pas.

Attention, ce n’est pas une attaque barbare et lâche que je lance car, par exemple,  je me géo localise moi-même souvent (bon pas chez Carrefour ou chez Momo parce que je juge que cela n’est pas d’un grand  intérêt) ou je partage souvent des photos qui vont parler à elle, lui et encore à eux autres…

C’est juste une réponse à ta question proférée sur un ton quelque peu narquois, je me trompe ?

Il ne me semble jamais t’avoir agressé(e) pour cela. Tu es heureux(se) comme ça ? Tant mieux pour toi, je n’ai ni l’envie, ni le droit de te juger.

Mais voilà: JE PARTAGE. J’ai ENVIE de PARTAGER.

Aussi bien les bons que les plus mauvais moments.

Tu n’as pas encore vu de sex-tape de moi ? Si ? Tu te trompes, ce n’était pas moi.

Car je ne partage pas mon intimité.

Nous sommes humains et avons tous besoin parfois de réconfort, compassion, reconnaissance, compréhension et acceptation.

Ou tout simplement de s’exprimer.

Moi aussi j’ai une vie très active, une activité professionnelle qui me prend du temps, j’essaie de faire du sport, m’occuper des enfants, de moi (very important) , de mon amoureux et voir mes amis et pour tout te dire, je fais une école du Web en parallèle.

Mais j’ai également envie de rencontres inhabituelles, nouveaux challenges, expériences plus insolites et je pense que l’écriture sur la toile peut me procurer de belles surprises (pas que, j’en suis consciente, t’inquiètes…mais c’est sympa de t’inquiéter).

Non, je n’ai pas beaucoup de temps. Mais je le trouve, car j’y prends du PLAISIR.

Si tu n’es pas capable de comprendre, ce n’est pas grave.

MAIS FERME TA BOUCHE !

Et tu sais quoi ?

 

PS : Je suis ouverte au dialogue et je ne suis absolument pas rancunière. Au plaisir 😉