Tout ce qui compte…

    « Tout ce qui compte, c’est d’être avec la bonne personne, peu importe l’endroit, comment ou le moment ».

Cette phrase bateau, nous l’avons tous entendue et à chaque fois on se dit, moui, c’est bien beau, on nous la fait à l’envers, prenez-nous pour des jambons de Paris.

On pense que ce sont toujours les personnes privilégiées qui peuvent se permettre de l’affirmer sans vraiment y croire.

Moi, avant, je ne les croyais pas ces gens, ces fous, ces soldats, ces stars de cinéma (je déteste Lara Fabian en fait).

Mais ça, c’était avant.

Aujourd’hui, cette phrase n’a jamais eu autant de sens à mes yeux.

Comme si toutes les choses simples redevenaient évidentes et les plus appréciées.

Nous nous sommes faits cette réflexion avec l’amoureux alors que nous étions allés fêter son anniversaire au restaurant « Les Ombres », situé au dessus du Musée du Quai Branly.

Nous nous sommes dits que nous étions alors privilégiés de pouvoir être là, notre table collée à la terrasse, embrassant la Tour Eiffel.

L’endroit était surtout fréquenté par des touristes, qui avaient des étoiles plein les yeux.

C’est sûr que cette vue sur la Grande Dame, cette terrasse immense sur Paris et sur la végétation luxuriante du Musée, c’est tout le cliché so Paris auquel s’attendent tous les étrangers.

Et pourtant, nous aussi nous les avions, les étoiles.

Un peu de champagne certes, un grand zeste d’amour mais surtout la capacité à apprécier le beau moment qui nous était offert, avec la bonne personne.

12034179_10153289000980674_4840693256657533449_o
Tchin !

Nous avons été tous les deux émus par une demande en mariage qui s’est tenue sous nos yeux, alors que la plupart des gens peuvent se montrer parfois aigris ou blasés face à ce genre de situation (nous en avions l’impression en tous cas), leur bonheur nous a touchés (bon ok, moi j’ai pleuré).

C’est pourtant la situation que j’aurai rêvé de vivre quand j’étais petite fille (je le suis encore, petite, dans la tête, sinon 1,74m pour le détail important) et que je ne vivrai probablement pas.

Mais ce n’est pas grave.

D’autres moments viennent combler ces failles et ces cicatrices encore un peu ouvertes.

J’ai, dans une vie antérieure, pu par exemple fréquenter des établissements de très haut standing (pour ne pas parler d’étoiles, qualification que je trouve tellement snob et démesurée), dans des endroits paradisiaques et me sentir malheureuse, si malheureuse.

Kleenex était mon meilleur pote.

Passer mes nuits à pleurer parce qu’on me faisait sentir que je n’étais pas à la hauteur, que je ne pouvais déambuler en mini tanga jaune comme les autres parce que mon corps ne me le permettait pas.

Et oui de de brésilienne, je n’ai que le prénom! (mais j’imite très bien Cristina Cordula il paraît).

À quoi bon alors, péter plus haut que son cul et se géolocaliser sur Facebook sur une île de rêve alors qu’en réalité tu passes des vacances bien pourries et  que tu ne t’aies jamais sentie aussi seule et méprisée.

Je garde par exemple un pitoyable souvenir de Venise, probablement parce que je n’y étais pas avec la bonne personne.

Il faisait trop froid, l’hôtel n’était pas assez bien, les gens étaient antipathiques, on mangeait mal, ça n’avait rien d’exceptionnel, non mais allô,Venise quoi !

C’est donc avec un grand sourire aux lèvres (et un peu béât) que je viens de constater en écrivant ces lignes que chaque endroit où nous avons été avec l’amoureux a été magique, nous arrivions  toujours à ressortir tout le positif qui s’en dégageait, parce que nous ne voyions  que cela en fait, je crois.

Pluie, froid, accident de scooter, odeurs nauséabondes dans la salle de bains de notre chambre d’hôtel (souvenir de Grenade, coucou), maladie, et j’en passe, nous avons su et savons toujours retirer le meilleur de chaque instant.

Le pique-nique au Bois de Boulogne sur un vieux drap tâché, le camping dans la baie de Somme, les apéros sur la terrasse, les ballades à vélo sur les bords de Marne, les galères de train et de papier -peint, les carrés de chocolat Michel et Augustin, la découverte des Cyclades, l’oubli de culottes dans la valise, nos nouveaux meilleurs amis chez Leroy Merlin.

Tous ces moments ont eu une meilleure saveur parce que j’étais avec la bonne personne, parfois épicée mais le plus souvent délicieuse, cette nouvelle saveur.

Je vous assure, cela change tout.

Sinon, pour le Restaurant, ce serait dommage de ne pas vous en dire plus si vous êtes arrivés jusque là.

Pour un dîner romantique, nous vous le recommandons vivement.

Vue de notre table
Vue de notre table

Nous avons très bien mangé, les prix sont abordables pour un restaurant de ce standing, l’accueil est chic tout en restant simple (ce qui change des restaurants Costes par exemple où les hôtesses peinent à te décrocher un sourire et où les serveuses défilent presque en petite culotte, (du mal à avaler mon risotto la dernière fois chez Kong alors que j’avais sous les yeux le minuscule, certes, mais néanmoins fessier de notre hôtesse).

IMG_4177
Comme des touristes, devant la big Eiffel

La personne qui s’est occupée de nous était adorable, de bon conseil, présente mais pas envahissante, merci encore pour ce moment (décidément, Valérie va me demander des droits d’auteur).

Si tu comptes aller demander en mariage ta moitié là-bas ( il paraît que cela arrive tous les jours), préviens-moi, j’adore vivre ces moments et cela m’évitera de regarder Love Actually une 10001 ème fois.

Tout ce qui compte, c’est d’être avec la bonne personne !

Bonne soirée !

10 réflexions sur “Tout ce qui compte…

  1. C’est bêta mais je me reconnais exactement…. Être avec la bonne personne, c’est rendre toutes les choses de la vie plus gaies, plus drôles et plus légères.

    C’est aussi une ressource inestimable de courage, d’amour et de bonté. C’est con, mais on est forcément meilleur : on est heureux.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Ernestine, comme ru le dis ça peut paraître bêta, mais je me rends compte que tout le monde ne s’en ai pas encore rendu compte et s’obstine à rester avec une personne qui ne leur convient pas au final … Il faut savoir avoir connu les 2 situations pour savoir apprécier quand tu as le bon ! Bises et bornée journée ! ( merci pour ton message 💕)

      J'aime

  2. Oï Cristina ! Tudo bem ? !

    « Brésilienne que de nom »…et pourtant, je sens que tu en as le tempérament et pas que… (crois-moi, j’ai 2 ex brésiliennes….). 😉

    En effet, être avec la bonne personne, c’est l’essentiel ! C’est pour cela que l’on dit qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné(e).

    Pour moi aussi, Venise est un voyage raté -un non-voyage en fait car Madame (de l’époque) ne s’est rendue compte que ses papiers étaient périmés qu’à l’aéroport au moment de prendre l’avion… Et s’il n’y avait eu que cela avec elle… Pas la bonne personne, ni pour Venise, ni pour ailleurs !

    Heureusement, j’ai beaucoup voyagé dans ma vie et cela n’a pas été toujours catastrophique.

    Point besoin de palace ! Être juste avec la bonne personne et tout est magique ! Même dans les pires « galères » !

    Je te souhaite de vivre encore et toujours de merveilleux moments avec « ta » bonne personne.

    Beijos

    Aimé par 1 personne

    1. Oï Chriss, você fala português? Oui mais j’ai le tempérament latin également mais je ne suis pas d’aussi loin … Je suis d’origine portugaise ! C’est exactement ça, tu peux être dans les pires galères, quand c’est la bonne personne et qu’elle est disposée à les vivre avec toi, tout roule! J’espère que ta rentrée n’est pas trop difficile ! Merci pour ton message ! Bonne journée ! Beijinhos, Cristina

      Aimé par 1 personne

      1. Pas eu de notification ! Du coup, je vies juste de voir ta réponse ce soir.

        Mon portugais / brésilien est limité d’autant plus qu’il y a quelques années que je ne suis plus lié au Brésil. Je connais évidemment des franco-portugais(es) mais on parle français… 😉

        Ma rentrée s’est bien passée mais bon, cela demande une organisation hors du commun.

        Bonne soirée.

        J'aime

  3. Déjà j’adore Love Actually. Je ne compte plus le nombre de fois où je l’ai vu!!
    Et je confirme on peut être très malheureux et se sentir plus seul que jamais avec la mauvaise personne à nos côtés, même dans des endroits somptueux!
    Trouvons la bonne personne et soyons heureux! Soyez heureux tous les deux!

    Aimé par 1 personne

Envie de dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s